Assurance auto

Avopoints : l'assurance qui protège le permis de conduire

Publié par le , Mis à jour le 30/11/2020 à 18:16

Avopoints aide les automobilistes à ne pas perdre leur permis de conduire

Samya Badouraly, fondatrice d’Avopoints, revient pour Assurand sur le concept de son assurance protection juridique. Une solution assurantielle, simple et proche des occupations des automobilistes qui peuvent voir leur permis de conduire s’envoler en raison de petites contraventions.

Pouvez-vous nous expliquer le concept d’Avopoints ?

Avopoints est une assurance protection juridique qui protège le conducteur. L’idée est d’accompagner les automobilistes qui peuvent voir leur permis de conduire invalidé en raison de petites contraventions. Nous leur apportons une solution assurantielle, simple et proche de leur occupation.

Nous mettons en place des garanties qui sont dédiées au permis de conduire et qui sont prises en charge par l’assurance. Par exemple, les conducteurs vont avoir la possibilité de participer à un stage de récupération de points, contester des contraventions injustifiées, être remboursés des frais liés à la perte ou le vol de leur permis de conduire ou de leur carte grise, ou même se faire rembourser le coût de leur permis de conduire dans le cas d’une invalidation et être accompagné par un avocat en cas de convocation devant le tribunal à la suite d’une contravention.

Nous proposons aussi une garantie annexe qui permet de déléguer la gestion d’un litige lié au véhicule.

Le contrat assurance juridique s’adapte-t-il au profil de l’automobiliste ?

Pour les souscriptions en ligne, nous proposons un contrat unique. Son prix est de 32 euros pour les particuliers et 65 euros par an pour les professionnels. Nous accompagnons également les flottes avec un prix variable suivant le nombre de conducteurs.

Vous avez évoqué les garanties du contrat unique, pouvez-vous nous parler des exclusions ?

Nous sommes dans la mouvance des néoassurances 100% en ligne. Nous avons traité les exclusions de manière très claires sur notre site internet. Nous ne prenons pas en charge les sinistres qui sont intervenus avant la souscription de l’assurance.

Une règle qui va d’ailleurs être changée. A partir de la mi-décembre, Avopoints prendra en charge les demandes antérieures à la souscription car nous considérons que les assurés qui viennent vers nous et qui ont déjà une problématique ne peuvent pas rester sans reponse. Cela concernera le stage de récupération de points et la contravention injustifiée.

Outre cet aspect, Avopoints n’intervient pas sur les délits routiers, comme : la consommation d’alcool au volant, les stupéfiants, les grands excès de vitesse … et aussi les vices de forme. Nous avons pour objectif de venir en aide aux conducteurs qui font face à des petites contraventions ( 2ème, 3ème, 4ème classe). Des petites contraventions qui mises bout à bout peuvent vous faire perdre le permis de conduire.

Quels sont vos clients ?

Il y a un réel engouement de la part des professionnels de la route (chauffeurs VTC, taxis, transporteurs routiers). Il faut savoir qu’il y a en moyenne 6,5 millions de personnes qui utilisent quotidiennement leur voiture pour travailler. Pour ces personnes, il est indispensable de préserver leur permis de conduire. Ce sont donc principalement des professionnels qui ont souscrit chez Avopoints. Ceci étant, nous n’avons pas encore axé notre communication sur les particuliers.

Pour quelles raisons viennent les assurés chez Avopoints ?

Principalement, ils viennent pour le stage de récupération de points. 15 millions de points sont perdus par an et les automobilistes n’en récupèrent que 1,2 millions. Ce déficit de points entraînent souvent l’invalidation du permis de conduire. La loi autorise un automobiliste à faire un stage par an pour récupérer 4 points.

Avopoints rembourse donc ce stage à hauteur de 250 euros par an. Nous permettons d’ailleurs à nos assurés de réserver leur stage sur notre site. Pas besoin de le chercher ailleurs.

Viennent ensuite les contraventions injustifiées et la perte et le vol du permis de conduire.

Outre ce top 3, les gens ont vraiment un besoin d’informations et notamment sur leurs droits. Pour les aider, Avopoints met à disposition un réseau d’avocats partenaires qui sont tous compétents en droit routier et quand les clients ont besoin d’un conseil ils sont mis en relation gratuitement.

Quel est la marche à suivre dans le cadre d’une contestation d’une contravention. Que doit faire l’assuré  ?

Nous avons vraiment digitalisé le parcours. L’assuré doit donc se rendre sur son profil. Dans le cas d’une contravention, il sélectionne le motif de la demande, il faut ensuite prendre en photo la contravention. Un système informatique va présélectionner les données importantes et va préremplir les champs de la demande. Le client doit ensuite répondre à quelques questions pour savoir s’il n’entre pas dans un cas d’exclusion.

Notre système va lui donner en temps réel des indications (attention, si vous contestez, vous ne fournissez pas assez d’éléments de preuve. Et si vous êtes convoqué devant un tribunal, vous risquez d’être débouté). En bout de course, l’assuré choisit son avocat et signe la convention de l’avocat qui est en ligne avant la mise en relation.

Comment s’est déroulée cette année 2020 pour vous ?

Il y a eu une baisse d’activité en raison de la chute du trafic routier. Les stages de récupération de points étaient d’ailleurs fermés. C’est toujours le cas avec ce second confinement. Toutefois, certains en profitent pour se mettre à jour notamment de leur procédure administrative par exemple à la suite de la perte de leur permis.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES