Bayonne : un chauffard saoul tue un cycliste

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Bayonne : un chauffard saoul tue un cycliste

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Bayonne : un chauffard saoul tue un cycliste

|
Consultations : 3627
Commentaires : 0
Alcool et voiture ne vont pas bien ensemble

Un habitant d’Anglet a été mis en garde à vue après avoir tué un cycliste à Bayonne. L’automobiliste aurait roulé en excès de vitesse avec un taux d’alcoolémie dépassant la moyenne.

Le cycliste n’a pas encore été identifié

Le sinistre s’est déroulé le soir du 12 avril sur l’avenue du maréchal Soult à Bayonne, le cycliste âgé entre 30 et 40 ans, qui n’a pas encore été identifié a été percuté par une voiture. Le cycliste mort sur le coup a été propulsé à 50 m de l’accident. L’automobiliste alcoolisé a par la suite détruit un lampadaire, un muret et fini par percuté une voiture en stationnement.

Le responsable du drame habite à Anglet et est âgé de 41 ans, il a été placé en garde à vue, la police a précisé qu’il roulait à grande vitesse, il a échoué au test d’alcoolémie ce qui lui vaudra incontestablement  une sanction.

Rouler en état d’alcoolémie

Selon l’article L. 231-1 du code de la route, la conduite en état d’alcoolémie qui se caractérise par une concentration d’alcool dans le sang égale ou supérieure à 0,80 gramme par litre ou par une concentration d’alcool dans l’air expiré égale ou supérieur à 0,40 milligramme par litre est sanctionné par deux ans d’emprisonnement et d’une amende de 4 500 €.

Du point de vue assurantiel, un conducteur ivre et qui a commis un accident n’aura pas droit à une indemnisation même s’il est le seul à avoir été blessé. Le conducteur encoure également le risque de la résiliation de son contrat d’assurance auto, d’une majoration de ses primes d’assurance qui est limité à 150 % s’il n’y a pas de sanction pénale et jusqu’à 400 % s’il y a une sanction pénale.

Il faut aussi savoir que la garantie protection juridique ne joue pas en cas d'accident en état d'alcoolémie !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS