Belgique : les intempéries de 2010 coûtent cher aux assureurs

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Belgique : les intempéries de 2010 coûtent cher aux assureurs

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Belgique : les intempéries de 2010 coûtent cher aux assureurs

|
Consultations : 1498
Commentaires : 0
Indemnisation des intempéries

Une facture à 300 millions d’euros

Février et juillet 2010, deux tempêtes frappent la Belgique. Novembre 2010, le pays se retrouve les pieds dans l’eau. Au total, ces phénomènes naturels ont coûté la bagatelle de 300 millions d’euros au secteur des assurances, un chiffre qui pourrait même être revu à la hausse si l’on en croit Bart De Smet, président de l’Union professionnelle des entreprises d'assurances.

Au rang des accusés donc, les tempêtes du 28 février et du 14 juillet mais aussi les inondations qui ont sévi du 11 au 19 novembre en Belgique. Dans le détail, les deux tempêtes représentent un coût total de 194 millions d’euros, la seconde qui a frappé Ciney et le Hainaut ayant coûté à elle seule 141,7 millions, soit un coût moyen de 3 090 euros par sinistre. Les inondations, quant à elles, représentent un coût de 98,1 millions d’euros.

Une augmentation du tarif des assurances auto

Après une année 2009 difficile, le secteur de l’assurance avait enregistré une légère reprise en 2010, un regain de forme compromis par les catastrophes naturelles précitées.

En réaction, le coût des assurances va augmenter. Premier produit concerné : l’assurance auto. Les tempêtes et les inondations ont logiquement fait jouer tout au long de l’année l’assurance automobile. Mais, ce ne sont pas les seules responsables de cette hausse des tarifs.

Ainsi, d’après l’Union professionnelle des entreprises d'assurances, l’on a dénombré une recrudescence des accidents aux conséquences graves. Sept conducteurs sur dix ont causé un accident de la route en 2009, soit 366 000 sinistres en tort. Parmi ces accidents, 623, soit 0,17 %, ont nécessité une indemnisation dépassant 125 000 euros.

Et Wauthier Robyns, directeur de la communication, de conclure : « Au total, 0,17 % des accidents mobilisent 20 % du montant des primes d’assurance auto ».

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS