Assurance auto

Blablacar s'offre Less, la start-up de covoiturages courte distance

Publié par le

Less va incorporer Blablalines

L’entreprise de covoiturage Blablacar a annoncé le 27 avril avoir racheté la start-up de covoiturage urbain Less. Cette dernière avait fait parler d’elle récemment suite à une levée de fonds de 16 millions €.

Less rachetée par Blablacar

Blablacar ne veut pas laisser une miette. L’entreprise a annoncé le 27 avril dernier avoir acquis Less. Cette start-up créée en octobre 2016 et spécialisée dans le covoiturage urbain avait annoncé en novembre dernier avoir réalisé une levée de fonds de 16 millions d’euros. Quelques semaines plus tard Less avait lancé une version beta de son application dédiée au covoiturage en région parisienne. Cependant, le JDN rapporte que l’application n’était qu’en phase d’expérimentation et qu’il était difficile de « trouver un covoiturage sur l'application ». Un point qui n’a pas effrayé Blablacar. « C'est la technologie qu'a développé Less qui nous attire : les blocs de géo-tracking, de GPS ou encore de temps réel. Nous sommes aussi intéressés par les cerveaux qui ont développé ces technos », explique au JDN Nicolas Brusson, PDG de Blablacar.

Le covoiturage courte distance : un marché difficile

Pour rappel, l’application développée par Less permet de trouver un covoituré sur l’itinéraire emprunté par l’utilisateur, le tout en temps réel. Le conducteur déposera par la suite le covoituré sans faire de détour, objectif principal de la start-up. Un concept qui a fortement intéressé Blablacar donc qui va entièrement incorporer le service de Less à son appli de covoiturage courte distance, Blablalines. Un moyen pour l’entreprise aux 60 millions de covoitureurs de développer son service mais également de dégager des bénéfices. « Le marché est très fragmenté mais ce secteur a besoin de liquidités et de volumes si forts qu'il ne pourra rester que deux ou trois acteurs à la fin », détaille Nicolas Brusson. Outre ce rachat, Blablacar prépare également le développement d’un nouvel algorithme au niveau national pour Blablalines.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES