• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

BMW et Daimler s'associent pour régner sur le marché de l'auto-partage

Publié par le

Daimler et BMW veulent créer le leader mondial de l'auto-partage

Les deux constructeurs automobiles Allemands ont annoncé la fusion de leurs services de mobilité. Avec près de 20 000 véhicules et 4 millions de clients répartis dans 31 villes à travers le monde, cette coentreprise va devenir le leader sur le marché de l’auto-partage.

Faire face à la concurrence d’Uber ou Lyft

Dans la course à l’auto-partage, les deux constructeurs Allemands viennent de frapper très fort. Daimler et BMW, deux entreprises habituellement en concurrence sur le marché du véhicule haut de gamme, viennent de s’entendre pour créer le leader mondial de l’auto-partage. Les deux groupes viennent en effet d’annoncer la signature d’un accord sur la fusion de Car2go (Daimler) et DriveNow (BMW). Si l’opération doit encore être validée par les autorités de la concurrence, elle semble comme acquise outre-Rhin.

Avec cette coentreprise, Daimler et BMW se lancent véritablement dans la course de l’auto-partage face à Uber, Lyft ou au chinois Didi. Cette entité comptera en effet 20 000 véhicules et 4 millions de clients répartis dans 31 villes à travers le monde. Sans oublier le fait qu’elle pèsera plus de 1 milliard €. « Cela fait d'eux le premier acteur mondial de l'autopartage, devant le chinois EV Card. A deux, ils réalisent plus de 30 millions de trajets par an, c'est énorme. Cela va faire bouger le marché », détaille Grégory Ducongé, patron de Vulog, au journal Les Echos.

Mytaxi ou Chauffeur privé intégrés dans cette coentreprise

Cette fusion était pressentie depuis longtemps par le marché. Alors que BMW avait racheté la part de Sixt dans DriveNow au cours du mois de janvier, Daimler avait quant à lui récupéré la participation de Europcar dans Car2go en février. Ces deux rachats ne laissaient que peu de doutes sur la prochaine fusion des deux services de mobilité. Les deux constructeurs Allemands ne vont toutefois pas s’arrêter là. Dieter Zetsche, le patron de Daimler, ne compte pas rater le train en marche. « À l'avenir, davantage de personnes qu'aujourd'hui renonceront à leur propre voiture en milieu urbain, mais ils voudront tout de même être très mobiles », indiquait-il récemment. Pour devenir le leader incontesté et incontestable, les deux entreprises ne s’arrêtent pas au service d’auto-partage. Dans cette nouvelle entité, seront notamment inclus Chauffeur privé (dont Daimler est majoritaire) ou bien encore des applications de réservations de taxis comme Mytaxi. Les deux constructeurs ont réellement frappé fort.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES