• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Bond du marché auto espagnol en avril 2014

Publié par le

Le marché automobile espagnol reprend des couleurs après des années de crise. En avril 2014, ce sont 80 174 véhicules qui ont été immatriculés. En tout, 18 000 voitures supplémentaires ont été immatriculées par rapport à l’année dernière pour la même période. Le mois d’avril 2014 profite d’une hausse de 10 % des ventes de voitures neuves en Espagne.

8e mois consécutif de hausse

Malgré des années plutôt noires, le marché automobile espagnol a connu un redressement positif de 28,7 % au mois d’avril 2014. La vente de véhicules neufs a ainsi bondi de 10 %.

Selon l’Association nationale des fabricants d’automobiles (Anfac), le marché  de l’automobile en Espagne a progressé depuis huit mois consécutifs.

Avec cette nouvelle progression, 80 174 nouvelles immatriculations ont été recensées dans le pays, et, rien que pour les quatre premiers mois de l’année, le marché automobile a bondi de 16,2 %.

Une progression grâce à l’Etat

Cet essor du marché auto en Espagne doit beaucoup au succès du plan d’aide au marché automobile (Pive).

Ce plan consiste en l’octroi d’une prime à la casse de 2 000 euros aux personnes qui veulent acheter une voiture nouvelle et démolir l’ancienne.

L’octroi de cette prime est assuré par l’Etat et les concessionnaires et a déjà fait ses preuves. En effet, il contribue majoritairement à la progression du marché actuellement, que ce soit au niveau des ventes ou au niveau des immatriculations.

En termes de ventes, ce sont surtout les ventes aux particuliers qui ont augmenté suite à l’application du plan Pive qui, rappelons-le, a déjà été mis en œuvre à quatre reprises jusqu’à maintenant.

Quant aux immatriculations qui ont profité de ce plan, on recense pas moins de 36 615 unités de voitures immatriculées.

Pour l’Anfac, la hausse du marché automobile en Espagne au mois d’avril 2014 est la progression la plus remarquable depuis quatre ans.

En France, un véhicule terrestre à moteur (VTM) doit être assuré. Ainsi, une voiture, véhicule qui entre dans cette catégorie, doit disposer d’une bonne assurance auto. A défaut, le conducteur contrevenant s’expose à de lourdes sanctions.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES