Bonus et malus : comment cela fonctionne en auto ?

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Bonus et malus : comment cela fonctionne en auto ?

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Bonus et malus : comment cela fonctionne en auto ?

|
Consultations : 1213
Commentaires : 0
Pourquoi le bonus-malus ?

Les assurances appliquent un dispositif de motivation sous la forme d’un système de bonus-malus dont la vertu première est d’inciter les conducteurs de véhicules terrestres à moteur à être plus prudents sur les routes.

Selon votre comportement au volant pendant l’année, les assureurs vous octroient un bonus ou, au contraire, vous infligent un malus, qui se présente sous forme d’un pourcentage positif ou négatif appliqué à votre cotisation d’assurance auto.

Le principe est simple : la cotisation que vous allez payer l’année suivante variera avec le nombre d’accidents enregistrés et recensés pendant l’année en cours. Plus ce chiffre est élevé et important, plus votre prochaine cotisation augmentera sensiblement. 

La clause de bonus-malus concerne tous les véhicules terrestres à moteur. Il exclut les motos dont la cylindrée est égale ou inférieure à 80 cm3. L’application du système bonus-malus est une obligation légale à laquelle tous les assureurs doivent se conformer. Au moment de la première souscription, le taux est fixé en principe à 0. Si vous n’avez eu aucun accident pendant l’année en cours, l’année suivante vous bénéficierez d’une réduction de cotisation de 5 %. Néanmoins, il faut au moins réaliser 270 jours sans accident pour pouvoir en profiter, au cas où le contrat aurait été signé en milieu d’année. En revanche, pour chaque accident que vous avez provoqué, la cotisation de l’année suivante augmentera de 25 %.

Même si vous changez de véhicule, le bonus ou malus que vous avez acquis avec votre ancien véhicule est conservé. Idem en cas de changement d’assureur ou de suspension du contrat. Dans le cas d’un achat d’un véhicule supplémentaire, l’assureur applique une règle de calcul sur une moyenne de bonus ou malus déjà affecté à chacun des véhicules.

Si vous recherchez la meilleure assurance voiture, n’oubliez pas qu’il sera largement tenu compte de ce bonus-malus parmi d’autres critères bien entendu.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS