Bonus-Malus : le point sur les barèmes en 2015

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Bonus-Malus : le point sur les barèmes en 2015

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Bonus-Malus : le point sur les barèmes en 2015

|
Consultations : 2018
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

En 2015, aucun changement n’est annoncé concernant les barèmes des malus. En revanche, du côté des bonus, il y a du mouvement. En effet, le bonus pour les automobiles à moteurs thermiques disparaît et celui pour les véhicules hybrides est revu à la baisse. Voici quelques éléments d’explication.

Les modifications liées au bonus

Qui dit nouvelle année dit aussi nouvelle règles à respecter. Dans le domaine de l’automobile ce sont les barèmes des fameux bonus-malus que l’on soumet à différentes modifications. Désormais, pour avoir le droit de bénéficier du précieux bonus, les automobilistes doivent posséder un véhicule (neuf ou acheté) qui émet moins de 90 g/km de CO2 contre moins de 110 g/km auparavant. Pour les véhicules automoteurs spécialement aménagés pour le transport de personnes (VASP), le taux d’émission est fixé à moins de 60 g/km. Le montant du bonus varie donc en fonction des émissions de CO2 que produit le véhicule.

De ce fait, pour les automobiles émettant moins de 20 g, le bonus est de 6 300 euros. Pour celles  qui atteignent la barre des 21 à 50 g et de 51 à 60 g, il s’élève à 4 000 euros. Enfin, pour celles qui sont classées dans la catégorie des plus polluantes, c’est-à-dire de 61 à 90 g, le bonus perçu par le conducteur est de 150 euros.

Que se passe-t-il pour les véhicules hybrides et électriques ?

Les automobiles hybrides et électriques que l’on considère comme plus propres ne doivent pas franchir le seuil de 110 g/km pour avoir le droit à un bonus. Pour les voitures dont le taux de CO2 est inférieur ou égal à 20 g, le montant de la prime est de 6 300 euros au maximum. Elle est limitée à 27 % par rapport au coût du véhicule. Pour celles qui émettent entre 20 et 60 g, le montant est cette fois-ci limité à 20 % du coût du véhicule, soit 4 000 euros. Pour les autos entrant dans le cadre des 60 et 110 g de CO2, le bonus est de 3 300 euros (8,25 % du coût du véhicule).

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS