Assurance auto

Budget auto : les Français ont du mal à faire face aux dépenses

Publié par le , Mis à jour le 11/06/2019 à 15:55

Selon le baromètre 2019 "Les Français et l'automobile", 54 % des Français ont dû changer leurs habitudes

Indispensable pour nombre de Français, la voiture s’accompagne de nombreuses dépenses qu’il n’est pas forcément évident de gérer. Par exemple, la prime d’assurance auto peut représenter plusieurs centaines d’euros. La dixième édition de l’étude annuelle « Les Français et l’automobile » laisse apparaître quant à elle que les Français sont de plus en plus nombreux à éprouver des difficultés dans la gestion de leur budget automobile.

Les Français limitent voire annulent des déplacements motorisés

La nouvelle édition de l’étude barométrique « Les Français et l’automobile » réalisée par le cabinet Kantar pour le compte d’Aramisauto.com, numéro un de la vente de voitures sur Internet en France signale que 88 % des Français disent surveiller de très près les dépenses relatives à l’auto. Une vigilance d’autant plus importante que 73 % d’entre eux ne peuvent pas se passer de la voiture (87 % dans les zones périurbaines et jusqu’à 95 % dans les zones rurales !).

En outre, dans ces circonstances, 54 % des sondés se voient contraints de changer leurs habitudes. Ainsi, 46 % disent limiter voire annuler certains de leurs déplacements motorisés. Et, lorsqu’ils n’ont pas d’autre choix que d’utiliser leur véhicule, 40 % des Français veillent à réduire le nombre de kilomètres parcourus.

Les Français se serrent la ceinture pour acheter une auto

Au moment d’acheter une voiture, l’heure n’est pas aux dépenses inconsidérées et superflues. Ainsi, parmi celles et ceux qui envisagent de sauter le pas et d’acquérir une auto, 29 % des personnes interrogées avouent avoir dû limiter les sorties et les loisirs, 42 % ont réduit les achats de vêtements et enfin 53 % se sont restreints pour les vacances.

Alors que le prix moyen d’une voiture neuve est estimé à 25 000 euros, 51 % des Français ont dû revoir leur copie et changer de modèle d’automobile. D’ailleurs, selon 38 % des automobilistes, la voiture d’occasion récente constitue ni plus ni moins que la « meilleure affaire auto ». Enfin, 44 % des sondés se tournent vers le low-cost automobile, ce qui pourrait expliquer le succès rencontré par la Renault Dacia.

Eu égard aux enseignements de cette nouvelle étude annuelle Kantar et Aramisauto.com, on ne s’étonnera pas de l’engouement des Français vis-à-vis de la prime la conversion - on parle aussi de « prime à la casse ». Ainsi, chez Aramis, elle représente 11 % des ventes réalisées.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES