Assurance auto

Carburant : Emmanuel Macron annonce deux pistes pour aider les Français

Publié par le , Mis à jour le 06/11/2018 à 10:16

Prix des carburants : Emmanuel Macron annonce deux pistes

Dans une interview à Europe 1, diffusée mardi 6 novembre, Emmanuel Macron a défendu la hausse des taxes sur le diesel et l'essence en arguant qu’il s’agissait d’une mesure écologique. Le Président de la République a toutefois annoncé deux pistes pour compenser les effets de cette hausse.

La « bonne philosophie » du chèque carburant de la région Hauts-de-France

Le gouvernement fera-t-il un geste ? La hausse des prix des carburants est devenue depuis quelques semaines l’un des premiers sujets de conversations des Français. Alors que la colère s’intensifie et les protestataires s’organisent, Emmanuel Macron a tenu à s’expliquer au micro d’Europe 1. Dans une interview diffusée mardi 6 novembre, le Président de la République a maintenu le cap en défendant la hausse des taxes sur le diesel et l'essence. « Le gouvernement ne se trompe pas, il va dans la bonne direction. On doit moins taxer le travail, et davantage taxer ce qui pollue », a-t-il indiqué. Pour Emmanuel Marcon cette hausse est nécessaire : « C'est de l'écologie et il faut le faire ! ».

Si la hausse va donc continuer, le Président de la République a toutefois annoncé deux pistes pour compenser certains de ses effets. La première d’entre elles est « d’améliorer le chèque énergie » pour les ménages les plus modestes. Créée pour remplacer les tarifs sociaux de l'électricité et du gaz, cette aide, qui est versée à près de 3,7 millions de ménages, s’élèvera en 2019 à 200 € par an en moyenne.

La seconde piste s’inspire d’une mesure mise en place en Hauts-de-France. Dans cette région présidée par Xavier Bertrand, les employés qui parcourent plus de 30 km par jour en voiture pour se rendre au travail reçoivent tous les mois un « chèque carburant » de 20 €. Une « bonne philosophie » selon Emmanuel Macron qui a confirmé que cette étude sera étendue sur l’ensemble du territoire mais aussi qu’elle sera « défiscalisée ». Un « chèque carburant », qui s’il est différent de la proposition des deux élus Les Républicains, y fait toutefois penser. 

Leclerc et Carrefour vont vendre du carburant à prix coûtant

Cette annonce est faite alors que la grande journée de mobilisation approche. Un appel national à bloquer les routes pour protester contre la hausse des prix du carburant a été lancé le 17 novembre prochain. D’autres initiatives ont également vu le jour. C’est notamment le cas des groupes Leclerc et Carrefour qui ont annoncé qu’ils distribueraient du carburant à prix coûtant au cours du mois de novembre. « Dans un contexte d’augmentation drastique des prix des carburants et fidèle à son combat en faveur du pouvoir d’achat des Français, le Mouvement E.Leclerc a pris la décision de prolonger son offre de carburants à prix coûtant, initialement programmée du 2 au 4 novembre, jusqu’au 30 novembre 2018 », précise un communiqué du groupe. Pour ce qui de Carrefour, la mesure s’étendra du 5 au 17 novembre.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES