• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Ces nouveaux radars qui vous attendent pour 2018

Publié par le
6 vues 1 réaction Note

Les radars tourelles et urbains arrivent sur les routes

La Sécurité routière va se renforcer en 2018. Alors que leurs nombres devaient déjà augmenter l’année prochaine, les radars vont également connaître un coup de neuf. Des nouveautés vont en effet venir renforcer l’arsenal déjà en place.

Une augmentation du nombre de radars fixes

La lutte contre l’insécurité routière va s’intensifier. Le projet de loi de finances 2018 prévoit une hausse du nombre de radars automatiques afin que les routes soient plus sures. Le gouvernement compte en effet mettre en place 100 radars supplémentaires. Alors qu’ils étaient 4450 en 2016 et qu’il y en aura 4 600 fin 2017, la France comptera 4 700 appareils contrôlant la vitesse en 2018. En parallèle de l’augmentation du nombre de radars sur les routes, ces derniers vont être peu à peu modernisés ou remplacés. Des radars fixes pouvant contrôler les deux axes de circulation vont en effet succéder à ceux déjà en place.  

Les radars tourelles apparaissent

Dans un but d’efficacité, les automobilistes vont également apercevoir des nouveautés sur les routes : les radars tourelles et radars urbains. Les ETT (Equipement de Terrain Tourelle), dénomination administrative des radars tourelles, sont multifonctions et permettent donc de contrôler plusieurs infractions. Ces appareils vont se trouver sur un itinéraire donné où certains seront vides alors que d’autres comprendront un radar. Les appareils appelés radars urbains seront quant à eux plus discrets. Ils pourront être installés sur des feux rouges mais aussi du mobilier urbain tel que des portiques ou lampadaires.

Des débats mais des recettes supplémentaires

Ces deux nouveautés seront peut être accompagnées d’un radar essayé sur le circuit du Castellet : les radars chantiers ou radars autonomes. Ces machines, qui ont la particularité de pouvoir flasher un automobiliste dans un virage, font débat puisqu’elles pourraient provoquer des freinages dans les virages. Cet arsenal va venir s’ajouter à celui existant : les radars fixes, ceux installés aux feux rouges ou bien encore les radars embarqués. Grâce à ce renforcement du contrôle sur les routes l’Etat espère augmenter ces recettes. Cela devrait déjà être le cas en 2017 avec un hausse de 25% soit 844 millions € contre 672 millions durant l’année 2016. Ces recettes vont pouvoir être réinjectées dans la lutte contre l’insécurité routière

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
La sécurité est un état d'esprit dans la tête,la prévention aussi. (félicie aussi).La technologie se développe il faut le savoir en être informé le plus simplement. il faudrait parallèlement en aval développer le droit à l'erreur (le pour cette fois seulement), qui est plus pédagogiquement que la répression brutale. Amende tout de suite. j'ai une mémoire longue et constructive, la répression brutale ne m'a jamais fait mieux conduire. au contraire. (j'ai encore souvenir d'un Gendarme motard à Paris, réprimande pédagogique, il m'a fait du bien, je n'oubli pas) . 73 ans 1700.000 km VL, 150.000 km moto. sans accidents. j'ai deux INFORAD anglais depuis 10 ans, voiture et moto pour m'avertir de l'approche d'un radar, (certificat imprimé signé dans ma voiture de la date de maj, je suis en règle avec la loi en vigueur). je viens de m'équiper d'un GPS tomtom moderne, il est difficile aujourd'hui de se passer de ces aides à la conduite, qui "lubrifie la conduite" et fluidifie sous contrôle le trafic. La Prévention aide LT durable, La Répression acte CT médicament monétaire. il faut un mixte des deux.(chacun peut ainsi en prendre pour son grade.) bonne conduite à tous , Garde à vous, rompez.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES