• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Circulation auto alternée : guide de survie pour se déplacer !

Publié par le , Mis à jour le 23/03/2015 à 15:32

Pic de pollution oblige, la circulation alternée a été mise en place ce lundi 23 mars à Paris et dans la petite couronne. Interdiction de rouler pour les plaques d’immatriculation paires. Voici notre guide de survie pour continuer de se déplacer (oui, c’est possible, même sans votre voiture !). Ça risque de pas être  la dernière fois en plus, alors prenez note !

Le grand air, pour les courts trajets

Commençons par la base : pourquoi ne pas marcher ? Bon, d’accord, cette solution n’est seulement envisageable que pour les courts trajets. Mais ça sera l’occasion pour les moins sportifs de bouger un petit peu.

Sinon, il y a le vélo : personnel ou Velib’, c’est comme la marche, ça fait dépenser des calories tout en restant particulièrement écologique. Pour le Vélib’, à l’occasion du dispositif anti-pollution, le ticket journée est gratuit, juste pour aujourd’hui.

Bus et/ou tramway, pour aller vite et voir du pays !

Sur Paris et sa proche région, ce ne sont pas les bus qui manquent. Avec 350 lignes de bus Ratp, vous allez forcément avoir un bus, pas très loin de chez vous, qui se rend pas très loin de votre destination… Et puis même s’il y a un changement, le bus reste une bonne alternative. Profitez des voies de bus pour aller plus vite et voir les voitures aux plaques impaires galérer dans les embouteillages !

Il y a aussi le tramway. Il existe 8 lignes qui dessinent les contours de Paris et desservent plutôt correctement les banlieues proches. Pas d’embouteillages non plus.

Ultime argument : ces deux transports sont propres (de plus en plus de bus parisiens deviennent des véhicules propres) !

Les trains : ça roule bien le long des rails !

Il y a déjà les trains qui va et viennent entre les 4 coins de la capitale et la grande majorité des banlieues. Transilien ou RER, à vous de choisir, ils desservent 42 communes et arrondissements.

Sinon, il y a le métro. Bon alors, il faut aimer voyager en sous-sol, mais pour Paris, le métro reste l’une des meilleures alternatives pour traverser la capitale plutôt rapidement. Profitez-en, le métro parisien serait le réseau le plus dense au monde !

Les accrocs à la voiture ont l’embarras du choix !

Les classiques taxis, ou leur ennemi juré les voitures de tourisme avec chauffeur (ou VTC) peuvent être une bonne alternative temporaire. Il est possible de les commander, et même s’il ne faut pas que cette solution s’éternise car elle reste couteuse, pour une journée cela peut vous sauver la vie !

L’autopartage est une autre solution, dans l’air du temps. Autolib’ est gratuit pour les abonnés aujourd’hui 23 mars, et compte environ 700 stations dans Paris intra-muros et la proche banlieue. Il existe également d’autres plateformes d’autopartage sur Paris et en Ile de France, ainsi que dans d’autres villes (KeyLib, ZipCar, Citiz, Communauto, etc.)

La location de voiture du voisin. C’est aussi l’une des tendances phare du moment, car ça ne coûte pas trop cher. Il suffit de se rendre sur les plateformes comme OuiCar ou encore Drivy pour louer la voiture d’un autre pour la durée désirée.

Les plus sociables opteront sans doute pour le covoiturage, autre tendance écologique et économique. En plus, en covoiturage, les voitures paires ont le droit de rouler leur jour d’interdiction…à condition de transporter au moins 3 personnes.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES