Assurance auto

Comment bien conduire durant l'hiver ?

Publié par le , Mis à jour le 03/12/2014 à 17:09
2081 vues 1 réaction Note

La conduite estivale et la conduite hivernale sont très différentes dans la mesure où les routes ne sont pas du tout les mêmes. Si les pistes sont plutôt sèches en été, elles deviennent glissantes et plutôt dangereuses une fois l’hiver venu.

Précautions par rapport à la voiture

Au-delà de la conduite proprement dite, il faut d’abord s’assurer que votre véhicule est en parfait état. Il ne s’agit pas uniquement de vérifier les pneus et de mettre en place des pneus hiver. D’autres détails méritent aussi que vous vous y attardiez, en l’occurrence le lave-glace ou encore les phares  sans oublier la trousse de premiers secours. Ensuite, il faut connaître parfaitement votre voiture et la façon de la conduire en sachant que les conditions changent en hiver. Il est alors indispensable de bien maîtriser le véhicule sur les routes. Les freins doivent être impeccables et vous devez savoir faire preuve de réactivité en matière d’accélération et surtout de freinage.

La conduite

En hiver (en été aussi bien évidemment), faites preuve de prudence. Vous devez éviter les à-coups avec le volant. De la même façon, les freinages et accélérations brusques sont à éviter. Pour ne pas subir une collision, il est préférable de garder une distance raisonnable par rapport aux autres véhicules et de savoir ralentir. Autrefois, le freinage brusque était préconisé. Aujourd’hui, l’heure est au freinage continu qui est plus sécuritaire grâce notamment aux systèmes ABS. Attention, si vous roulez sur la glace, les freinages doivent être modérés car ils favorisent les dérapages. Il est préférable de mettre la voiture au point mort.

En définitive, même si vous disposez d’une bonne assurance voiture, il est préférable de prévenir les accidents, pour votre bien, celui de votre voiture, de vos proches sans oublier les autres.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
Erilou18000 15/02/2021 à 22:02
Je suis au regret de devoir contester un des conseils donnés sur la conduite par temps de verglas, celui qui consiste à dire qu'il faut "mettre la voiture au point mort". C'est au contraire très dangereux de faire cela, car on perd la liaison entre le moteur et les roues, ce qui ne permet plus de contrôler le véhicule. En revanche, il est recommandé de débrayer tout en lâchant l'accélérateur si on sent que les roues n'accrochent plus, afin qu'elles se remettent à tourner à la même vitesse que le déplacement du véhicule et le remettent dans l'axe au lieu de "skier" de travers. A l'époque des moteurs diesel à fort taux de compression, il fallait même faire attention à ne pas décélérer brutalement, car le frein moteur était très puissant et pouvait bloquer les roues sur neige ou verglas, la voiture partant alors en vrille. C'est toujours un peu le cas aujourd'hui, c'est pourquoi les constructeurs ont rajouté aux moteurs un dispositif de décélération progressive. En matière de distance de sécurité, il faut nettement l'amplifier par temps de neige, car les distances de freinage sont sérieusement augmentées, même avec un ABS, c'est pourquoi il faut aussi rouler beaucoup moins vite. Le carambolage monstre observé il y a quelques jours aux Etats-Unis montre avant tout des vitesses excessives et un non respect des distances de sécurité sur chaussée particulièrement glissante.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES