• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Comment est établi le tarif de l'assurance auto ?

Publié par le

En France, le tarif de l’assurance auto varie en fonction de la compagnie d’assurance. Avec la loi Hamon, il sera plus facile pour les assurés de résilier leur contrat. Comment savoir si un contrat est meilleur qu’un autre ?

Les éléments pris en compte par les assureurs

La loi Hamon entrera en vigueur d’ici l’automne et permettra aux assurés de résilier librement leur contrat après un an de souscription. C’est donc le moment d’analyser l’ancien contrat pour voir s’il propose des garanties satisfaisantes à des prix abordables. Il faut savoir que les assureurs prennent en compte plusieurs critères pour estimer le tarif de l’assurance auto. Parmi ces critères s’inscrivent le profil du conducteur, la région où il habite ainsi que le type de véhicule qu’il conduit.

Des études ont ainsi révélé que les jeunes conducteurs payaient leur assurance auto plus chère. Le profil le plus avantagé est le conducteur âgé de 40 à 60 ans. Plus âgés, ils ont pu accumuler du bonus et ont plus d’expérience au volant. Le tarif varie également en fonction du véhicule. Une voiture neuve est plus chère à assurer qu’une voiture d’occasion. Enfin, les tarifs varient selon la région à Paris, la prime d’assurance pour une Renault Clio varie entre 171 et 286 €, alors qu’elle est comprise entre 182 et 368 € à Bordeaux.

Comment bénéficier d’une assurance auto pas chère ?

Pour bénéficier du juste prix, il est important de comparer les offres d’assurance auto. Pour ce faire, il suffit d’utiliser un comparateur d’assurance auto, certains d’entre eux proposent de mettre en concurrence plus de 50 assureurs. Avec cet outil, il sera plus facile d’avoir en main plusieurs devis d’assurance et ainsi de trouver le bon contrat.

Opter pour une voiture d’occasion permettra également de limiter le coût de l’assurance auto. En effet, avec les voitures d’occasion, le risque à couvrir est moins important cela se répercute sur le montant de la prime d’assurance. Puisque ces véhicules n’ont pas beaucoup de valeur, une assurance au tiers peut suffire, mais le conducteur pourra opter pour d’autres garanties s’il le souhaite.

La dernière solution est de conduire avec prudence. En roulant prudemment, l’assuré diminue les probabilités d’avoir  un accident et si l’assuré n’est pas impliqué dans un accident, sa prime n’augmentera pas !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES