Assurance auto

Confinement : les Français plébiscitent le « Pay when you drive »

Publié par le , Mis à jour le 04/05/2020 à 17:57

Wilov-auto-assurance

Alors que les assureurs sont pointés du doigt depuis le début du confinement, de plus en plus de Français sont tentés par le « Pay when you drive ». Une formule qui permet à un automobiliste de payer uniquement lorsqu’il est amené à rouler. Une idée proposée par l’assurance Wilov.  

"Une économie de 30% en moyenne"

Depuis le début du confinement, de nombreuses voitures se retrouvent au garage. Même si les déplacements sont moins fréquents, les automobilistes sont dans l’obligation de payer leur cotisation auto. Selon UFC-Que choisir, les assureurs ont pu économiser 2,2 milliards d’euros durant cette période. L’association de défenses des consommateurs souhaite que cette somme soit remboursée aux assurés. Quelques temps avant ce communiqué, la Maif a reversé 100 millions d’euros à ses sociétaires. En attendant de savoir si le souhait d’UFC-Que choisir sera réalisable, sachez qu’il est possible d’assurer sa voiture tout en faisant des économies. 

L’assurance Wilov offre à ses assurés une formule inédite. L’entreprise propose une offre « Pay when you drive ». En clair, l’automobiliste paye que lorsqu’il utilise son véhicule. Une formule plébiscitée en cette période de confinement : « Grâce à un abonnement d’une vingtaine d’euros en moyenne  (en fonction de votre bonus et du modèle), qui permet d’assurer votre voiture même quand elle ne roule pas – vous payez ensuite uniquement quand vous roulez par tranches de 24 heures » explique l’équipe de Wilov au Parisien. 

Les avantages de ce contrat auto se résument en plusieurs points : 

- Une formule unique tous risques

- Sans engagement

- Assistance dès 0 km

- Un service transparent 

- Une voiture assurée toute l’année

- Sans limite de kilomètres

- Un service transparent

Selon Wilov, l’automobiliste peut faire des économies « de 30% en moyenne ». Depuis le début du confinement, l’assurance a pu « constater une augmentation notable des demandes de souscriptions ». 

Un tour de table de 3,2 millions d'euros en 2019

L’assurtech française poursuit sa croissance. En 2019, Wilov a réussi à boucler un tour de table de 3,2 millions d’euros auprès d’Allianz et Arkéa via le fonds InnovAllianz. Cette levée de fonds devait lui permettre d’élargir son offre en se positionnement sur le secteur des voitures de luxe mais aussi celles de collection. 

En parallèle, ces fonds devaient permettre de développer « des assurances adaptées aux nouveaux usages » : « Nous voulons être l'assurance de la mobilité au sens large et cherchons donc à nouer des partenariats avec tous les acteurs innovants du secteur » expliquait à l’époque le CEO, Pierre Stanislas.

Faire des économies grâce à un comparateur d'assurances

Pour les automobilistes qui cherchent à faire des économies, l’utilisation d’un comparateur d’assurances peut-être utile. En moins de 5 minutes, il pourra trouver un contrat auto qui répond à ses besoins. Il aura besoin de quelques éléments dont le mois d’échéance de son assurance actuelle, la date de son permis de conduire ou encore la valeur du bonus/malus.  

Rappelons que grâce à la loi Hamon, un assuré peut résilier son contrat auto à n’importe quel moment après une année d’engagement. C’est au nouvel assureur de prendre en charge les formalités de résiliation. L’automobiliste qui change d’assurance n’aura rien à faire. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES