Constructeurs auto : vers la fin du monopole ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Constructeurs auto : vers la fin du monopole ?

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Constructeurs auto : vers la fin du monopole ?

|
Note :
Consultations : 1356
Commentaires : 1
Bientôt la fin du monopole des constructeurs auto

Avec un budget de 12 % pour les ménages français, l’automobile est un véritable gouffre. La faute au monopole des constructeurs automobiles sur les pièces détachées. Le 8 octobre dernier, l’Autorité de la concurrence a déclaré vouloir mettre le holà à ce monopole qui fait flamber les prix et plombe le budget des Français.

L’absence de concurrence fait flamber les prix

Très contrôlées et protégées en termes de droits, les pièces détachées automobiles doivent être certifiées par le constructeur. Autrement dit ces derniers fixent les prix des pièces et le conducteurs n’a pas d’autre choix que d’opter pour ces produits certifiés…et donc de payer les tarifs imposés !

Or, selon les chiffres de l’Autorité de la Concurrence, les tarifs relatifs aux pièces détachées et à l’entretien n’ont cessé d’augmenter, respectivement 15 % et 30 %. Des taux qui plombent largement le budget auto des Français.

Ouvrir le marché à la concurrence

Pour en finir avec ce monopole nocif pour le porte-monnaie des consommateurs tout en créant « une nouvelle dynamique dans la filière automobile », l’Autorité de la Concurrence souhaite l’ouverture progressive du marché des pièces visibles à la concurrence, comme c’est déjà le cas dans 11 pays de l’Union européenne.

Dans son avis rendu le 8 octobre dernier, l’autorité spécialisée dans le contrôle des pratiques anticoncurrentielles propose d’ouvrir dans un premier temps la concurrence aux pièces de vitrage et d'optique, puis aux rétroviseurs et pare-chocs, enfin aux pièces de tôlerie.

Le mot d’Assurland : l’an dernier, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir avait à ce sujet déjà pointé du doigt les tarifs pratiqués par ces mêmes constructeurs pour les mêmes raisons. N’hésitez pas à relire notre article en suivant ce lien

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
1 réaction


Si les pièces sont aux normes européennes, je trouve que c'est bien que la concurrence puisse vendre aussi ces pièces. On voit d'ailleurs de plus en plus de sites qui en vendent, à des prix intéressants comparés à ceux pratiqués par le concessionnaire.
S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS