Assurance auto

Covid-19 : c'est au tour de la MFA de geler ses tarifs en assurance auto

Publié par le , Mis à jour le 19/11/2020 à 17:32

Avec la pandémie de Covid-19, la sinistralité a baissé en auto, entraînant des économies pour certains assureurs

En cette période de reconfinement, la baisse du trafic auto a entraîné une chute de la sinistralité automobile. Présentement, on peut donc dire que les dépenses des assureurs pour ce produit d'assurance sont moindres. Par conséquent, la Mutuelle Fraternelle d'Assurances (FMA) a annoncé le gel de ses tarifs en assurance auto et habitation pour l'année 2021. Un geste similaire à celui de la Matmut et de la MAIF durant le premier confinement.

La MFA gèle ses tarifs en assurance auto et habitation

C'est un geste rare et que l'association de consommateurs UFC-Que Choisir encourage. La MFA a choisi de geler ses tarifs en assurance auto (professionnels comme particuliers), habitation, camping car et loisirs pour 2021. Alors que les comptes de l'année 2020 ne sont pas encore terminés et qu'il reste tout de même un bon mois à cette année difficile, la MFA a choisi de permettre à ses sociétaires de profiter de sa « solidité financière », d'après ses propres termes. À l'heure actuelle, la MFA compte plus de 170 000 contrats en France en dommages aux biens et accuse d'un chiffre d'affaires total de 80 millions d'euros.

D'autres assureurs avaient déjà fait de même lors du premier confinement

Ce n'est pas la première fois qu'un assureur annonce le gel de ses tarifs en assurance pour cette année 2020, même si l'initiative reste isolée. En avril dernier, la Matmut avait annoncé le gel de ses tarifs pour 2020 et 2021. En septembre dernier, la MAIF expliquait également : « Dans un contexte de crise sanitaire et économique où l'assurance auto pèse lourd dans le budget des ménages, nous avons pris la décision de faire un effort supplémentaire en n'augmentant pas nos primes automobiles en 2021 », avait déclaré le directeur général du mutualiste Pascal Demurger au Parisien.

Ces choix avaient été motivés par la baisse de la sinistralité automobile durant le premier confinement et in extenso l'année 2020. « L'économie estimée sur huit semaines par la mutuelle compte tenu de la baisse de la sinistralité automobile de 75 % à 80 % qu'elle enregistre à hauteur d'un peu plus de 100 millions d'euros, redistribués à 2,8 millions de sociétaires (assurés MAIF) pour environ 3,6 millions de véhicules », avait notamment affirmé la MAIF au mois d'avril. Par ailleurs, ces gestes commerciaux de la part de la MAIF comme de la Matmut n'avaient pas été très bien perçus par le monde de l'assurance.

Assurances auto et habitation : hausse ou baisse globale des tarifs pour 2021 ?

Mais si ces trois mutualistes (MFA, MAIF, Matmut) ont décidé de geler leurs tarifs, qu'en est-il pour l'assurance auto et habitation en général ? Que doit-on attendre pour 2021 côté prix ? Il est pour le moment difficile d'émettre plus que des hypothèses, mais d'après les cabinets Addactis et Facts&Figures, l'assurance auto devrait connaître une hausse globale de 1,5 % à 2 %, notamment en raison de l'inflation des pièces détachées et du coût des accidents corporels. En multirisque habitation (MRH), les hausses estimées sont de 2 % à 3 % en raison de la multiplication des événements climatiques et autres catastrophes naturelles, représentant un coût toujours plus important à assurer. De son côté, Assurland.com table sur une stabilisation des prix.

Le bilan va donc différer selon les assureurs. On peut deviner qu'il est également plus aisé de maintenir les prix et de ne pas céder à la hausse pour un petit assureur comme la MFA, spécialisé dans l'assurance auto et habitation que pour un assureur présent sur les secteurs de l'assurance professionnelle et/ou prévoyance. En effet, ces dernières branches sont déficitaires pour l'année 2020 et tel que le rappelle souvent la présidente de la FFA Florence Lustman, l'assurance fonctionne sur le principe de mutualisation : le risque est mutualisé entre les différents assurés mais aussi entre les différentes branches.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES