Covoiturage : des millions d'adeptes chez Blablacar

Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Covoiturage : des millions d'adeptes chez Blablacar

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Covoiturage : des millions d'adeptes chez Blablacar

|
Consultations : 5409
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Le site de covoiturage Blablacar a récemment fait savoir qu’il comptait plus de 10 millions de membres. Ils étaient 9 millions il y  a seulement un mois et demi. De son côté, la SNCF se place également sur le marché du covoiturage et innove avec son offre IDVroom. Etat des lieux.

Blablacar, leader européen

Actuellement, Blablacar est présent dans 12 pays, ce qui prouve la bonne forme du covoiturage en Europe. Au total, 170 employés travaillent pour ce groupe qui a levé 73 millions d’euros en juillet dernier.

D’après Frédéric Mazzella, dirigeant de Blablacar, le groupe ne pensait atteindre les 10 millions de membres qu’en 2018. La surprise était donc au rendez-vous le 9 septembre dernier lorsque le site a atteint les 10 millions de membres.

Désormais, Frédéric Mazzella espère un jour atteindre les 50 millions d’utilisateurs dans toute l’Europe. Parmi les pays qui ont accueilli le site de covoiturage figure la Russie où l’on compte déjà la bagatelle de 250 000 membres inscrits depuis le lancement du site en janvier 2014.

Le IDVroom de la SNCF

Le 10 septembre 2014, la SNCF a dévoilé son premier service de covoiturage. Pour son offre, elle a fait appel à Ecolutis, entreprise qu’elle a rachetée et qui s’est faite une spécialité de l’édition de sites de covoiturage. Ecolutis a effectivement édité plusieurs sites de ce type dont 123envoiture et Easycovoiturage.

Covoiturage : Blablacar domine, la SNCF se lanceOlivier Damaegdt, directeur d’Ecolutis, se dit optimiste malgré l’arrivée assez tardive d’IDVroom sur le marché français du covoiturage actuellement dominé par Blablacar.

Qui dit covoiturage dit aussi assurance. Cela ne tombe pas forcément sous le sens mais il faut faire preuve de vigilance. En effet, ce mode de transport alternatif nécessite a minima d’informer son assureur pour bénéficier d’un contrat d’assurance auto adapté. Pensez-y !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS