Assurance auto

Covoiturage : Klaxit lance une garantie retour pour les salariés

Publié par le

Une garantie retour pour les salariés

Petite révolution dans le domaine du covoiturage. La société Klaxit lance une garantie retour pour inciter les salariés à opter pour ce nouveau mode de transport.

30% des salariés prêts à utiliser le covoiturage

Ce n’est pas un scoop, le covoiturage est de plus en plus plébiscité sur notre territoire. Pour le moment, l’essentiel des trajets porte sur des déplacements de moyennes et longues distances. Comme le rapporte le Ministère de la Transition écologique et solidaire, ce moyen de transport est encore très peu utilisé sur des allers-retours domicile-travail. Voilà pourquoi, Klaxit, plate-forme de covoiturage veut bousculer les habitudes des salariés. La société souhaite "supprimer les voitures et les trajets inutiles pour fluidifier la circulation, améliorer la qualité de l'air et redonner du pouvoir d'achat aux citoyens". Selon le journal les Echos, l’entreprise lance avec l’assurance MAIF une garantie retour. Mais Késako ? Klaxit va proposer aux salariés une solution de secours dans le cas où le conducteur de la fin de journée venait à ne pas être disponible. Car c’est là que le bât blesse ! La plupart des actifs sont refroidis par l’idée d’utiliser le covoiturage suite à un à imprévu du conducteur. 30% des salariés se disent prêts tout de même à utiliser la méthode du covoiturage. Klaxit va donc proposer le recours à un VTC Uber comme solution de secours.

Un remboursement à hauteur de 50 euros par trajet

Comment fonctionne cette garantie ? Il faut savoir que deux conditions sont à respecter avant d’obtenir ce recours à un VTC Uber. Dans un premier temps, il faut que la personne soit salariée dans l’une des 150 entreprises clientes de Klaxit. Dans un second temps, il faut avoir contacté au préalable au moins deux autres conducteurs de la communauté. Si le salarié se trouve sans la moindre solution, il pourra déclencher la garantie retour. Klaxit se charge alors de l’envoi du véhicule. Le service est disponible de 8H à 20H dans les zones couvertes par Uber. En dehors de ces horaires et hors couverture Uber, le passager doit avancer les frais avant d’être remboursé à hauteur de 50 euros par trajet. 
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES