Covoituroprane : une campagne humoristique contre l'autosolisme

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Covoituroprane : une campagne humoristique contre l'autosolisme

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Covoituroprane : une campagne humoristique contre l'autosolisme

|
Consultations : 680
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Prévenir et régler la dépendance à la voiture, tel est le défi que s’est fixé l’agence de mobilité du Nord Isère en lançant le 16 Octobre2015 la campagne de sensibilisation humoristique « quatre semaines pour guérir de son auto-dépendance » marquée par la distribution, le 25 Octobre dernier, des « pilules Covoituroprane ». Un nom évocateur sous lequel se cache en réalité une sorte de thérapie comportementale pour les personnes addicts à la conduire en solitaire. Explications !

Quatre semaines pour se sevrer de son automobile

Si cet évènement divisé en quatre semaines thématiques a pour ambition de sensibiliser les auto-dépendants anonymes aux avantages de l'auto-partage et à l’impact de la conduite en solo sur notre environnement via la fameuse distribution de « pilules Covoituropranes », celui-ci est également un moment d’échanges et de partages. C’est pourquoi depuis le 18 octobre et jusqu’au 8 novembre des ambassadeurs et  une troupe de comédiens  se déplace dans les magasins en libre-service  de Vézonces-Curtin, Passins et dans le centre- ville de Morestel pour :

  • sensibiliser les participants à l’autosolisme (18 octobre)
  • distribuer la pilule « covoituroplane »  (25 octobre)
  • tester  une automobile pédestre grandeur nature ( 1er novembre)
  • Jouer à un jeu de questions réponses sur le covoiturage (8 novembre)
Covoituroprane : thérapie pour la promotion du covoiturage

Covoituroprane : Une étude clinique pour agir en faveur du covoiturage

Pour aider les autosolistes présents à se guérir, ils sont amenés à participer à une étude clinique. Pris en charge par une équipe médicale, chaque patient bénéficie alors d’un diagnostic complet sur ses attentes  en matière de covoiturage et est accompagné dans sa démarche pour l’aider à trouver d’autres personnes souffrant de cette pathologie appelée autosolique. Objectif : trouver les profils compatibles et les regrouper afin qu’ils puissent entamer le processus de guérison ensemble.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS