Assurance auto

Des résultats records pour les constructeurs automobiles de luxe

Publié par le , Mis à jour le 30/08/2018 à 11:14

Les constructeurs "ultra-luxe" vendent plus et plus cher

En 15 ans, les ventes de voitures de luxe ont littéralement explosé. Un succès qui permet aux constructeurs automobiles de luxe d’afficher des résultats financiers records. En trois ans, la valorisation de Ferrari sur le marché a augmenté de 15 milliards de dollars.

Le segment de l’ultra-luxe au summum de sa forme

Les voitures pour ultrariches se vendent bien, même très, très bien. Le marché de l’automobile de luxe s’est envolé ces dernières années. Alors que les différents groupes du secteur vendaient près de 6 500 véhicules à eux tous en 2002, ils en ont écoulé environ 29 600 l’année dernière, selon des chiffres fournis par le cabinet Jato Dynamics. En 15 ans, les ventes de voitures de luxe ont été multipliées par cinq. Une progression incroyable, qui, selon Andy Palmer, patron d'Aston Martin, s’explique notamment par la proportion croissante de gens riches. Ou plutôt par le fait que personnes fortunées le deviennent encore plus. Il résumait ainsi la situation il y a quelques mois dans la presse britannique : « Il y a de plus en plus de gens riches, et ils sont de plus en plus riches. Ils dépensent leur argent dans des produits de luxe, comme les voitures ».

Plus de flexibilité sur le concept de limiter les ventes

Si la rareté fait toujours la valeur, les groupes du segment de l’ultra-luxe limitent de moins en moins leurs ventes. Une limitation moins drastique, qui là encore, s’explique par une demande croissante. Ces constructeurs ne misent cependant pas que sur leur nom et le symbolisme. Ces dernières années les efforts consentis pour séduire ont sérieusement augmenté. A l’exception des normes environnementales, Bentley, Lamborghini, ou encore Ferrari ont choisi de se mettre à la page. Gamme étoffée, personnalisation des véhicules, lancement de modèles SUV, projet de véhicules électriques : les fabricants de voitures de luxe tâchent de proposer des nouveautés. Une méthode qui leur permet de monter encore un peu plus les prix.

Conséquence directe de cette explosion des ventes, les résultats financiers affichés par ces groupes atteignent des records. La marge opérationnelle que Ferrari a enregistré l’année dernière a ainsi été de de 30 %.  Sur le marché, sa valeur augmentée de 15 milliards en trois. La marque au cheval cabré est aujourd’hui valorisée à 24,5 milliards de dollars. Une folie boursière qui encourage d’autres groupes à entrer en bourse. Avec sa marge opérationnelle de 25 % en 2017, Aston Martin a annoncé son intention de mettre sur le marché au moins un quart de son capital.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES