Assurance auto

Désormais, 90 % des voitures à essence peuvent être converties au superéthanol E85

Publié par le , Mis à jour le 05/03/2021 à 15:11

Un arrêté a été adopté par le gouvernement pour autoriser un plus grand nombre de véhicules à installer un boîtier de conversion au superéthanol E85. Désormais, 9 véhicules à essence sur 10 peuvent être convertis au biocarburant, ce qui permettra à leurs propriétaires de réaliser des économies de carburant.

Le gouvernement rend 90 % des voitures à essences homologables au superéthanol E85

Bonne nouvelle pour ceux qui voudraient convertir leur voiture au superéthanol : plus de modèles seront convertibles au E85 à partir du 1er avril 2021, tel que le prévoit un arrêté publié par le gouvernement. Désormais, les automobiles de 15 CV fiscaux et plus pourront accueillir un boîtier de conversion homologué. Au total, environ 90 % du parc automobile essence français pourra donc rouler au biocarburant, avec 10 millions d'autos à essence éligibles supplémentaires.

Jusqu'à présent, seuls les véhicules flex-E85 d'origine et les modèles à essence compatibles SP95-E10 jusqu'à 14 CV fiscaux équipés d'un boîtier homologué pouvaient rouler au superéthanol. Ainsi, la collective allègue que « la plupart des voitures essence immatriculées depuis le 1er janvier 2001 et compatibles avec le SP95-E10 peuvent être équipées d'un boîtier homologué par l'État », ce qui ne manque pas de réjouir les acteurs des biocarburants en France, qui demandaient déjà l'autorisation de conversion pour les véhicules de 15 CV et plus au gouvernement.

Le superéthanol : un bon moyen de réaliser des économies de carburant

Pourquoi convertir son véhicule au superéthanol ? La réponse est assez pragmatique : le E85 est le carburant le moins onéreux. Il est moins taxé car il émet moins de CO2 que l'essence ou le gazole et se retrouve à un prix moyen de 0,69 euro au litre, contre 1,48 euro pour le SP95-E10 et 1,39 euro pour le gazole. Sur une distance parcourue de 13 000 km en un, l'économie est de 500 euros par rapport au sans plomb classique.

En outre, le bioéthanol permet de recevoir une exonération de la taxe régionale pour l'obtention de la carte grise à la revente du véhicule (dans une limite de 750 euros). « Cette exonération est de 100% dans 10 régions et de 50% dans deux autres (Centre-Val de Loire et Bretagne) pour tous les véhicules équipés. Par ailleurs, deux régions proposent des dispositifs d'aide à la conversion au Superéthanol-E85 : Hauts-de-France et Provence-Alpes-Côte d'azur », explique la Collective du Bioéthanol.

De nouveaux modèles compatibles au superéthanol dès l'immatriculation devraient sortir

À savoir que dans les mois à venir, l'offre de voitures compatibles E85 devrait s'agrandir. Après avoir sorti son Kuga FlexiFuel E85 en 2019, Ford a annoncé six modèles supplémentaires, deux hybrides (Fiesta, Puma, Focus mHEV, Kuga PHEV) et deux utilitaires légers (Fiesta Van, Transit Connect). Jaguar et Land Rover comptent également ajouter trois nouveaux modèles (Range Rover Evoque, Discovery Sport et E-PACE).

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES