• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Diesel : les raisons d'un désamour

Publié par le , Mis à jour le 25/02/2015 à 17:02

Longtemps plébiscité par les automobilistes français, le diesel n’est plus en odeur de sainteté dans l’Hexagone. Mais, pourquoi une telle désaffection ? Entre autres raisons, il est notamment possible d’évoquer le respect de la planète qui n’en finit plus de gagner du terrain, notamment dans les centres urbains. Explications.

Des autos qui se vendent moins

Il suffit de se référer aux ventes de voitures diesel pour s’en convaincre : en l’espace de quatre ans seulement, ces véhicules ont vu leur part de marché fondre dans l’Hexagone passant de 72,9 % à 59 % en janvier 2015.

Selon une récente étude menée par L’Argus, cette tendance touche particulièrement les automobiles « polyvalentes » et « compactes », catégories prisées en milieu urbain dont les ventes ont reculé de 16 % et 11 % respectivement entre 2012 et 2014.

Pourquoi un tel désamour ?

Différentes causes expliquent cette désaffection des Français à l’égard des motorisations diesel. Ainsi, il est possible d’évoquer pêle-mêle les décisions des pouvoirs publics pour lutter contre la pollution dans les villes, le coût des moteurs majoré par l’application des normes anti-pollution ou encore une taxation de plus en plus proche entre le gazole et l’essence.

Ainsi, au fil du temps, des mesures et tendances, le parc motorisé français poursuit une sorte de « rééquilibrage ».

Au moment de choisir la meilleure assurance auto, la motorisation de votre voiture importe assez peu. En effet, votre assureur prêtera surtout attention à la puissance de votre véhicule, à son utilisation au quotidien ou encore aux caractéristiques de votre profil d’automobiliste (expérience, bonus, malus,…).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES