Assurance auto

DS 3 Crossback e-tense : un nouveau SUV électrique français

Publié par le

DS Automobiles continue sur sa lancée électrique avec cette DS 3 Crossback e-tense

Le 28 avril 2018, DS Automobiles avait annoncé son passage à l'électrique d'ici 2025, avec des modèles d'une part hybrides, d'autre part 100% électriques. C'est donc au tour de la DS 3 Crossback de recevoir une motorisation électrique avec ce modèle e-tense.

Un modèle taillé pour la ville 

Ce nouveau crossover urbain de DS semble définitivement faire de la ville son terrain de prédilection. Plus compact que son concurrent, l'Audi Q2, cette citadine a été conçue pour se faire une place dans le segment très porteur du SUV. Cette DS 3 Crossback e-tense est construite sur la plateforme CMP, partagée avec la nouvelle 208 de chez Peugeot et capable d'accueillir motorisations thermiques comme électriques. Elle est également assemblée dans l'usine PSA de Poissy.

Sa motorisation électrique le rend encore plus à l'aise dans son domaine. Très silencieux (électrique oblige), il dispose d'un moteur de 136 chevaux lui offrant une bonne reprise et un 0 à 100 km/h en 8,7 secondes. Et qui dit électrique dit frein moteur naturel ! Très efficace, il ralentit la voiture en quelques instants, permettant ainsi de préserver un peu le système de freins souvent très sollicité en ville. Et le tout a été optimisé pour permettre la récupération d'énergie lors du freinage ! Le châssis est aussi l'un des gros points forts de cette DS 3 Crossback : tenue de route et agilité sont au rendez-vous.

Côté autonomie, cette électrique n'ira bien entendu pas concurrencer sa cousine thermique. Avec une batterie de 50 kWh, le constructeur annonce jusqu'à 320 km de parcours en cycle WLTP. Cette estimation sera revue à la baisse pour de l'autoroute. D'après Auto Moto, il est possible de rouler environ 170 km à 130 km/h. À 110 km/h, l'autonomie devrait atteindre 240 km. Cela reste plus faible que les coréennes Kona EV et Kia e-Soul, dotées de batteries de 64 kWh mais au châssis moins performant.

Un investissement qui reste conséquent

Toutefois, le modèle reste cher : la DS 3 Crossback e-tense est disponible à partir de 39 100 euros, soit 9 000 euros de plus que sa version à essence. Les possesseurs de ce modèle désireront probablement s'équiper d'une borne de recharge à domicile. Une installation spécifique de 11 kW coûte entre 800 et 1 400 euros et permet une recharge en 5 heures. Autrement, la voiture est compatible avec les bornes de recharge rapide de 100 kW (une demie heure de charge pour récupérer 80% de la batterie) et dispose d'un accès au réseau Free2Move.

Comme à l'accoutumée, DS veut positionner son modèle dans un secteur de prestige et propose des finitions premium pour un coût premium. Au catalogue, on peut trouver les gammes So Chic, Performance Line, Performance Line +, Grand Chic et La Premiere. Le modèle étant électrique, l'acheteur pourra disposer d'une aide à hauteur de 6 000 euros (bonus écologique) et n'aura plus à se soucier du prix du carburant.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES