Assurance auto

En 2016, les retraits de points ont augmenté de + 5,7 %

Publié par le

Les infractions ont augmenté de 11,7 % en 2016

Alcool, excès de vitesse ou bien encore portable : les infractions au Code de la route ont été plus nombreuses en 2016. Selon la Sécurité routière, 13,2 millions de points ont été retirés cette année-là. Soit une hausse de + 5,7 %.

13,2 millions de points retirés en 2016

Plus d’infractions, plus de retraits de points. En 2016, ce sont plus de 13,2 millions de points qui ont été enlevés aux conducteurs, selon les chiffres communiqués par la Sécurité routière. Un nombre conséquent, qui a considérablement augmenté. Avec 11,7 % d’infractions supplémentaires par rapport à 2015, les retraits de points ont été plus nombreux de 5,7 %. Le rapport de l’Observatoire national interministériel de la Sécurité routière indique évoque une année record. Les chiffres de l’année 2016 reste malgré tout derrière ceux de 2012. Cette année-là, 14,3 millions de points avaient été retirés aux automobilistes français.

Plus d’excès de vitesse mais moins d’alcool au volant

Parmi les infractions commises, on retrouve les excès de vitesses. Au total, 8 569 042 points ont été retirés pour ce motif (+ 11,5 %). Si la hausse est déjà très importante, elle ne devrait pas s’arrêter là. Depuis l’application du décret sur les 80 km/h le 1er juillet dernier, les radars ont deux fois plus flashé. Sur le seul mois de juillet, 260 000 flashs supplémentaires ont ainsi été enregistrés sur le réseau routier français.

Les autres infractions responsables de retraits de points :

  • Refus de priorité : 1 833 476 points (-6,6 %) ;
  • Non respect des règles (téléphone au volant, etc.) : 1 410 092 points (-2,5 %) ;
  • Alcool au volant : 842 796 points (-3,1 %) ;
  • Non port de la ceinture de sécurité : 306 765 points (-9,7 %) ;
  • Usage de stupéfiants : 130 512 points (20,3 %).

Suite à ces différents retraits de points, 63 170 conducteurs se sont retrouvés avec un solde de 0 point. Parmi eux, 21 % de permis probatoires. Des jeunes conducteurs qui vont bientôt pouvoir bénéficier d’une formation « post-permis » pour obtenir 12 points plus rapidement. Dans leur ensemble, tous les conducteurs ne sont néanmoins pas concernés. Selon la Sécurité routière, 77 % avaient, en 2016, leurs 12 points. A l’inverse, seulement 6 % n’avaient plus que 6 points ou moins.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES