Assurance auto

En 2018, la conduite sans assurance a coûté 141 millions d'euros au FGAO

Publié par le

La conduite sans assurance, un coût pour le FGAO

L’année dernière, le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO) a versé 141,3 millions d’euros d’indemnités aux victimes d’accidents causés par des automobilistes non assurés.

Les accidents liés à la non-assurance en hausse de 32 % sur 5 ans

En 2018, le montant total des indemnités versées par le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO) aux victimes de divers préjudices s’est élevé à 178,8 millions d’euros. Parmi elles, 141,3 millions ont été versées aux victimes d’accidents causés par des automobilistes conduisant sans assurance. Un montant non négligeable puisqu’il représente 80 % du total. Ces indemnisations sont d’ailleurs en forte croissante sur la période 2013-2018 (+ 32 %). Signe que les accidents provoqués par des conducteurs non assurés sont en augmentation.

Pour lutter contre ce fléau, le gouvernement a multiplié les mesures. La première d’entre elles est la mise en place depuis janvier du Fichier des véhicules assurés (FVA). Ce dernier répertorie l’ensemble des véhicules assurés et permet donc aux forces de l’ordre de détecter plus facilement ceux qui ne le sont pas. Pour Julien Rencki, directeur général du FGAO, il s’agit d’une véritable avancée. « En Belgique, l’introduction d’un tel fichier a permis de faire chuter la non-assurance de 23 % en presque seize ans », souligne-t-il au journal Les Echos.

Les radars détectent les conducteurs de véhicules sans assurance

Plus récemment, la Délégation à la Sécurité routière que, grâce au FVA, les radars pourront détecter les Français qui roulent sans assurance. Dans les premiers mois, les automobilistes « flashés » pour défaut d’assurance, recevront des « courriers de prévention » afin qu’ils puissent, rapidement, régulariser leur situation. Les autorités seront toutefois moins indulgentes par la suite. Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière, expliquait sur Franceinfo que cette infraction sera punie d’une « amende forfaitaire délictuelle de 750 euros ».

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES