• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

En cas de neige ou de verglas, que couvre l'assurance auto ?

Publié par le , Mis à jour le 14/02/2018 à 11:59

La neige et le verglas peuvent causer des dommages sur votre automobile

La neige fait rêver les uns et rager les autres. Lorsque vient l’hiver, inévitablement la neige et le verglas font leur apparition. Le problème est que ces conditions météorologiques entrainent une baisse de la visibilité ou bien encore des dérapages incontrôlés pour les automobilistes. Afin de prévenir tous sinistres, ou du moins d’être bien protégé lorsqu’ils arrivent, focus sur la protection qu’apporte l’assurance auto en cas de neige ou de verglas.

La garantie d’assistance en cas de panne du véhicule en hiver

Lorsque l’hiver approche, pensez à vérifier votre contrat d’assurance automobile. Vous pouvez également le faire si la saison hivernale est bien entamée. Le premier point à regarder est la garantie assistance. Lorsque le froid sévit, l’un des premiers problèmes qui peut survenir est la panne du véhicule. L’assistance auto consiste à apporter une aide matérielle et logistique au conducteur en cas de sinistre ou de panne. Une voiture qui refuse de démarrer alors qu’il neige : voici une scène que beaucoup connaissent. Avec la garantie d’assistance, l’assuré bénéficie d’un dépannage sur place ou d’un remorquage de son véhicule jusqu’à un garage pour réparation. Pour ce qui est de sa mobilité, certaines compagnies peuvent proposer un véhicule de remplacement.

Pour pouvoir bénéficier de ces différentes garanties il fassaut toutefois faire attention à son contrat. Si vous souscrivez une assistance 0 km, la garantie d’assistance vous couvre que vous soyez en panne à votre domicile, au travail ou bien encore chez des amis. Si vous n’avez pas cette garantie, vous souscrivez un contrat avec une franchise kilométrique. L’assisteur ne pourra donc intervenir si vous êtes en panne à votre domicile.

A noter qu’en cas d’accident la franchise kilométrique ne rentre pas en compte. De plus, l’assistance n’agit pas si l’assuré abandonne son véhicule, qui fonctionne, parce que la neige l’immobilise.

Le cas de la garantie bris de glace

Lorsqu’une vague de froid sévit, les vitres du véhicule peuvent être touchées. Pour se prémunir contre le risque d’une vitre brisée, les assureurs proposent une garantie « bris de glace ». Celle-ci n’est pas automatique, au contraire. L’assuré peut ajouter cette option à son contrat d’assurance auto : au tiers ou tous risques. Cette option peut également s’accompagner d’une franchise. De manière générale, lorsqu’un assuré souscrit à la garantie « bris de glace », les parties vitrées suivantes sont prises en charge :

  • le pare-brise ;
  • les vitres latérales ;
  • la lunette arrière ;
  • les rétroviseurs.

 

vitre-voiture-gelee

 

Quelle prise en charge en cas d’accident à cause du verglas et de la neige ?

L’assurance auto est obligatoire pour conduire, au moins au tiers. L’assurance ne vous couvre pas pour tous les dégâts. Après avoir vérifié la souscription d’une garantie assistance et d’une garantie « bris de glace », mieux vaut donc relire son contrat pour savoir comme vous êtes couverts en cas d’accident. Il est donc nécessaire de savoir si le contrat est une assurance au tiers ou une assurance tous risques. Un autre facteur rentre en compte : l’état de « catastrophe naturelle ». S’il s’agit d’une catastrophe naturelle et que vous avez un accident dans la commune désignée comme telle, vous serez alors indemnisé pour les dommages matériels subis. Vous avez 10 jours pour faire votre déclaration auprès de votre compagnie d’assurance.

Si vous avez le même accident mais sans que ce soit une catastrophe naturelle, les choses sont différentes. Vous ne serez indemnisé que si votre comporte une garantie « évènements climatiques » ou « forces de la nature ». Mais attention, la compagnie d’assurance peut estimer que c’est votre manque de vigilance qui est en cause et non la neige ou le verglas. Vous ne serez pas indemnisé dans ce cas-là !

Des précautions à prendre pour les conducteurs pour éviter les accidents

Une fois son contrat d’assurance auto vérifié ainsi que les différentes garanties optionnelles, vous pouvez prendre le volant. Conduire peut rester toutefois conditionné aux éléments naturels. Dans certains cas les autorités conseillent de ne pas sortir sa voiture. Si ce n’est pas le cas ou si vous n’avez pas d’autres solutions, quelques règles de prudences peuvent être rappelées. Il est ainsi conseillé de :

  • respecter les distances de sécurité ;
  • limiter la vitesse ;
  • ne pas doubler ;
  • allumez les phares, etc.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES