Assurance auto

En cas de neige ou de verglas, que couvre l'assurance auto ?

Publié par le , Mis à jour le 18/02/2021 à 15:49
13859 vues 3 réactions Note

La neige fait rêver les uns et rager les autres. Lorsque vient l’hiver, inévitablement la neige et le verglas font leur apparition. Le problème est que ces conditions météorologiques entrainent une baisse de la visibilité ou bien encore des dérapages incontrôlés pour les automobilistes. Afin de prévenir tous sinistres, ou du moins d’être bien protégé lorsqu’ils arrivent, focus sur la protection qu’apporte l’assurance auto en cas de neige ou de verglas.

La garantie d’assistance en cas de panne du véhicule en hiver

Lorsque l’hiver approche, pensez à vérifier votre contrat d’assurance automobile. Vous pouvez également le faire si la saison hivernale est bien entamée. Le premier point à regarder est la garantie assistance. Lorsque le froid sévit, l’un des premiers problèmes qui peut survenir est la panne du véhicule. L’assistance auto consiste à apporter une aide matérielle et logistique au conducteur en cas de sinistre ou de panne. Une voiture qui refuse de démarrer alors qu’il neige : voici une scène que beaucoup connaissent. Avec la garantie d’assistance, l’assuré bénéficie d’un dépannage sur place ou d’un remorquage de son véhicule jusqu’à un garage pour réparation. Pour ce qui est de sa mobilité, certaines compagnies peuvent proposer un véhicule de remplacement.

Pour pouvoir bénéficier de ces différentes garanties il faut toutefois faire attention à son contrat. Si vous souscrivez une assistance 0 km, la garantie d’assistance vous couvre que vous soyez en panne à votre domicile, au travail ou bien encore chez des amis. Si vous n’avez pas cette garantie, vous souscrivez un contrat avec une franchise kilométrique. L’assisteur ne pourra donc intervenir si vous êtes en panne à votre domicile.

A noter qu’en cas d’accident la franchise kilométrique ne rentre pas en compte. De plus, l’assistance n’agit pas si l’assuré abandonne son véhicule, qui fonctionne, parce que la neige l’immobilise.

 

 

Le cas de la garantie bris de glace

Lorsqu’une vague de froid sévit, les vitres du véhicule peuvent être touchées. Pour se prémunir contre le risque d’une vitre brisée, les assureurs proposent une garantie « bris de glace ». Celle-ci n’est pas automatique, au contraire. L’assuré peut ajouter cette option à son contrat d’assurance auto : au tiers ou tous risques. Cette option peut également s’accompagner d’une franchise. De manière générale, lorsqu’un assuré souscrit à la garantie « bris de glace », les parties vitrées suivantes sont prises en charge :

  • le pare-brise ;
  • les vitres latérales ;
  • la lunette arrière ;
  • les rétroviseurs.

 

 

Quelle prise en charge en cas d’accident à cause du verglas et de la neige ?

L’assurance auto est obligatoire pour conduire, au moins au tiers. L’assurance ne vous couvre pas pour tous les dégâts. Après avoir vérifié la souscription d’une garantie assistance et d’une garantie « bris de glace », mieux vaut donc relire son contrat pour savoir comme vous êtes couverts en cas d’accident. Il est donc nécessaire de savoir si le contrat est une assurance au tiers ou une assurance tous risques. Un autre facteur rentre en compte : l’état de « catastrophe naturelle ». S’il s’agit d’une catastrophe naturelle et que vous avez un accident dans la commune désignée comme telle, vous serez alors indemnisé pour les dommages matériels subis. Vous avez 10 jours pour faire votre déclaration auprès de votre compagnie d’assurance.

Si vous avez le même accident mais sans que ce soit une catastrophe naturelle, les choses sont différentes. Vous ne serez indemnisé que si votre contrat comporte une garantie « évènements climatiques » ou « forces de la nature ». Mais attention, la compagnie d’assurance peut estimer que c’est votre manque de vigilance qui est en cause et non la neige ou le verglas. Vous ne serez pas indemnisé dans ce cas-là !

Quelle conduite sur verglas ?

Si vous êtes dans l’obligation de vous déplacer en cas de verglas, veillez à préserver les distances de sécurité. Vous allez devoir laisser le plus d’espace possible avec les autres conducteurs. Vous aurez besoin plus de 200 mètres pour vous arrêter en cas d’arrêt intempestif.

Il faut absolument adapter votre vitesse. Les conditions de circulation peuvent diminuer votre visibilité. Il en sera de même avec une moto. Dans ce cas, n’hésitez pas à vous arrêter sur le bas-côté si vous êtes sur la route.

Si vous roulez sur une plaque de verglas et que vous dérapez, contre-braquez. Gardez en tête qu’il ne faut jamais lâcher votre volant et attention avec les freins qui pourraient bloquer vos pneus.

Quelle conduite sur neige ?

Comme pour la conduite sur verglas, la prudence doit être de rigueur quand vous roulez sur neige. Avant de partir, il faudra équiper votre véhicule. L’occasion de vérifier la pression des pneus, les essuie-glaces, le niveau du liquide lave-glace et le fonctionnement des phares.

Durant votre trajet, il est important de réduire votre vitesse et préserver les distances de sécurité avec les autres occupants de la route. Vous pouvez aussi allumer votre poste de radio et écouter radio trafic 107.7. Vous aurez ainsi les dernières informations sur les routes et la météo.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
3 RÉACTIONS
Vial 22/01/2020 à 18:26

Et pour l’assurance tous risques il se passe quoi en cas de dérapage ?

Assurland.com, le comparateur d'assurances
Assurland.com 24/01/2020 - 10:24

Bonjour, 

Prise en charge des dommages, et si besoin remorquage par l’assistance en fonction de la franchise kilométrique du contrat.

Cordialement, 

L'équipe d'Assurland.com

BUONOCORE Henri 18/11/2019 à 15:56
Informations toujours très intéressantes. Merci

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}