Assurance auto

En Europe, les ventes automobiles se sont écroulées durant le mois de janvier 2021

Publié par le

La Toyota Yaris est la voiture la mieux vendue dans l'Union Européenne en janvier 2021

En Europe, le marché automobile est en berne. 2020 fut une année catastrophique avec une baisse des ventes de 24,3 % ; ce début d'année 2021 ne fait pas mieux avec une baisse des ventes de 24 % par rapport à janvier 2020. Quant aux voitures les plus vendues, on retrouve pour la plupart des citadines, avec notamment la Toyota Yaris qui vient se placer en top du classement.

Des ventes automobiles qui s'écroulent en Europe en janvier par rapport à l'année dernière

Le marché automobile européen a triste mine en ce début d'année 2021 : le mois de janvier marque un recul de 24 % par rapport à janvier de l'année précédente, peu avant que la crise de Covid-19 ne frappe le vieux continent. Ces chiffres donnés le mercredi 24 janvier par les constructeurs sont fortement touchés par la crise. 24 des 27 pays de l'Union Européenne affichent des baisses à deux chiffres. Au total, 726 491 modèles ont été écoulés en janvier 2021 contre 956 447 en janvier 2020, soit une baisse de 24 % et un retour au niveau exceptionnellement bas de l'année 2013.

Dans le détail, les groupes subissent d'importantes baisses de leurs ventes. Le groupe Volkswagen est marqué par une baisse de 26,8 %. Stellantis, nouveau groupe issu de la fusion entre PSA et FCA (Fiat-Chrysler) tombe de 26,1 %, touché par la forte baisse d'Opel et de Citroën. Renault est également en baisse de 21,6 %. Le coréen Hyundai voit ses chiffres descendre de 23,4 %, l'américain Ford de 19 % et le japonais Toyota de 17,3 %. Les résultats sont un peu meilleurs pour les groupes premium : BMW et Daimler ne perdent que 14,2 %.

Des baisses très importantes pour la majorité des pays de l'Union Européenne

Du côté des pays, le tableau est noir. L'Espagne a vu ses immatriculations baisser de 51,5 %, le Royaume-Uni de 39,5 %, l'Allemagne de 31,1 %, la Belgique de 27,2 %, la Suisse de 19,5 %, la Pologne de 18,3 %, les Pays-Bas de 20 % et l'Italie de 14 %. Pour la France, cette baisse des ventes est moins marquée avec une diminution de « seulement » 5,8 % et des ventes d'électriques qui se portent bien. Quant à la Suède, elle marque une jolie hausse de 22,5 %.

Les constats sont difficiles : au Royaume-Uni, on observe le pire début d'année depuis 1970 ; en Espagne, c'est le pire mois de janvier depuis la création de l'indicateur des ventes en 1989. L'Allemagne, premier marché auto européen recule également à cause de la fin du taux réduit de la TVA et des fermetures de concessions à cause de la pandémie de Covid-19.

Les citadines en tête des ventes

Dans le détail, les ventes se concentrent surtout sur des modèles de petite taille, les citadines, ainsi que quelques SUV, qui gardent leur popularité avec 44 % de parts de marché, un score inédit. On remarque en outre qu'il n'y a aucun modèle 100 % électrique dans le top 10 des ventes, malgré la tendance qui peut exister en France. Voici donc le classement :

  1. Toyota Yaris : 18 094 immatriculations, +3% ;
  2. Peugeot 208 : 17 310 immatriculations, -15% ;
  3. Dacia Sandero 15 922 immatriculations, +13% ;
  4. Volkswagen Golf : 15 227 immatriculations, -42% ;
  5. Opel Corsa : 14 951 immatriculations, -20% ;
  6. Peugeot 2008 : 14 916 immatriculations, +87% ;
  7. Renault Clio : 14 446 immatriculations, -32% ;
  8. Fiat Panda : 14 122 immatriculations, -16% ;
  9. Volkswagen T-Roc : 13 896 immatriculations, -7% ;
  10. Skoda Octavia : 13 756 immatriculations, -17%.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES