• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

En Ile-de-France, des subventions pour le covoiturage

Publié par le

Le covoiturage courte distance bientôt subventionné grâce à Ile-de-France Mobilités

Autorité organisatrice des transports de la région, Ile-de-France Mobilités (ex-STIF) va apporter un soutien financier pour favoriser le développement du covoiturage. Plus précisément, la structure subventionnera bientôt les covoiturages courte distance proposés par une dizaine de sociétés dont BlaBlaCar. Explications.

Des subventions à durée limitée

Pour donner un petit coup de pouce au covoiturage, Ile-de-France Mobilités souhaite subventionne les déplacements collectifs de courte distance proposés par 17 entreprises dont Karos, WayzUp ou encore BlaBlaCar avec le service BlaBlaLines.

D’une durée limitée de 3 mois (entre le 1er octobre et le 31 décembre 2017), ces aides représentent 2 euros par passager dans la limite de 50 000 euros par entreprise de covoiturage pour la période précitée.

Le covoiturage davantage visible

Au-delà de ces subventions, Ile-de-France Mobilités veut offrir de la visibilité au covoiturage : sur son application Vianavigo, l’on trouve à présent le covoiturage à côté du deux-roues et des transports en commun lors de la recherche d’un itinéraire.

Si elles accueillent favorablement ces aides réalisées par Ile-de-France Mobilités, les entreprises qui officient dans le secteur du covoiturage courte distance appellent de leurs vœux une forme de financement pérenne de la part des collectivités.

Toutefois, Laurent Probst, directeur général d'Ile-de-France Mobilités, rappelle que ces subventions n’ont pas vocation à perdurer car, en l’absence de tout appel d’offres, cela constituerait une violation du Code des marchés publics.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES