Assurance auto

Essais de véhicules autonomes : Waymo loin devant, Apple bon dernier

Publié par le , Mis à jour le 22/03/2019 à 13:55

Voiture autonome : Waymo reste le leader incontesté

Le département des routes de Californie vient de publier les résultats des tests des acteurs du marché. Parmi les 48 entreprises ayant mené des essais sur les routes californiennes en 2018, Waymo semblent en avance sur ses concurrents.

62 entreprises habilitées à tester la fiabilité de leurs véhicules en Californie

La filiale d'Alphabet, maison-mère de Google, a pris une longueur d'avance sur ses concurrents. Le marché de la voiture autonome attise toutes les envies les plus folles. Géants de la tech, start-up ou encore constructeurs automobiles se livrent une féroce bataille pour un jour être le premier à commercialiser des véhicules sans chauffeurs. S’il est encore tôt pour évoquer un déploiement commercial, les acteurs du marché multiplient les investissements et les tests sur toute. Des essais qui, pour la plupart, se déroulent sur le bitume californien. Cet Etat américain est devenu en l’espace de quelques années un véritable laboratoire géant où pas moins de 62 entreprises sont habilitées à tester la fiabilité de leurs véhicules. En échange de ces autorisations, la Californie exige les données chiffrées de la part des constructeurs. Des données qui, collectées le Département des véhicules à moteur de Californie (DMV), nous permettent d’en savoir un peu plus sur l’état d’avancement des divers acteurs.

Selon les documents publiés par le DMV, une entreprise se détache largement : Waymo. La filiale d'Alphabet, maison-mère de Google, prendrait en effet de plus en plus d'avance sur la concurrence. Parmi les 48 entreprises ayant mené des expérimentations sur les routes de Californie en 2018, cette dernière est celle qui a parcouru le plus de kilomètres mais qui a aussi enregistré le taux de désengagement* le plus faible.

Une intervention humaine tous les 11 018 miles pour Waymo

Entre décembre 2017 et novembre 2018, les voitures autonomes de Waymo ont parcouru 1,2 million de miles, soit environ 2 millions de kilomètres. Sur l’ensemble, les chauffeurs ont eu à intervenir qu'une fois tous les 11 018 miles. Son plus proche rival Cruise Automation (filiale de General Motors), a lui enregistré 447 621 miles parcouru pour une intervention tous les 5 205 miles. En matière de désengagement, la filiale d'Alphabet devance largement ses concurrents avec 0,09 désengagement par 1 000 miles. Suivent ensuite Cruise Automation (0,19), Zoox (0,52), Nuro (0,97) et Pony.AI (0,98).

Si Uber et Lyft n’apparaissent pas dans ce classement (licence expirée pour le premier et aucun test effectué en Californie pour le second), la grande surprise est à mettre sur le compte d’Apple. Avec un ratio de désengagement de 871,65 tous les 1 000 miles, l’entreprise de Tim Cook figure bonne dernière, loin derrière les autres. Les constructeurs automobiles (Mercedes-Benz, Honda, Toyota et BMW) semblent eux aussi en retrait. Mercedes est le pire d'entre eux, avec 683 désengagements pour 1 000 miles.

* Il s’agit de la reprise en main d'un véhicule par son opérateur de sécurité en cas de dysfonctionnement du système. En matière de désengagement, l'unité de mesure utilisée par le document du DMV correspond au ratio de reprise en main d'un véhicule par son chauffeur en cas de dysfonctionnement. Plus ce ratio est bac, meilleure est la technologie.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES