Essence : la ristourne sera finalement de 18 centimes par litre

Publié par Quentin Bas Lorant le 28/03/2022 à 16:36 , Mis à jour le 28/03/2022 à 17:00

Le gouvernement invente le coup de pouce sur la ristourne : annoncée à 15 centimes le litre, la remise promise sur le carburant sera finalement de 18 centimes à partir du 1er avril. Un décret publié le 26 mars a en effet précisé les modalités d’application de la réduction financée par l’État.

Une bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat ?

L’exécutif a annoncé que les 15 centimes de remise promis mi-mars, alors que les carburants frôlaient ou dépassaient les 2 euros le litre, devaient s’entendre « hors taxes ». Une fois la TVA prise en compte, le coup de pouce sera donc supérieur : le taux de cette taxe étant inférieure en Corse et en Outre-mer, par rapport à la métropole.

En revanche, pas de changement sur la durée du dispositif : la réduction s’appliquera « pour une période de quatre mois », c’est-à-dire, en principe, jusqu’à la fin du mois de juillet. Pour l’heure, c’est plutôt la question du coût de cette mesure qui reste floue.  

Lors de l’annonce, Jean Castex l’avait estimé à 2 milliards d’euros, ponctionnés sur le budget du ministère de la Transition énergétique. Selon les deniers éléments de langage, le coût se situerait désormais plutôt autour des « trois milliards d’euros ».

Comment bénéficier de la ristourne sur le carburant ?

Reste à savoir dans quelle mesure cet investissement soulagera véritablement le porte-monnaie des ménages, à quelques jours maintenant du premier tour de l’élection présidentielle. Selon une récente étude, avec un plein aux alentours de 120 euros, la ristourne représenterait une réduction d’une dizaine d’euros. 

Pour en profiter, vous n’aurez rien de plus à faire que d’habitude : les montants affichés sur les totems et aux pompes des stations-services prendront en compte la remise, à partir de vendredi. Dans un premier temps, le gouvernement avait souhaité que la réduction ne s’affiche que sur le ticket de caisse de l’automobiliste, afin que le coup de pouce soit encore plus visible.

Finalement, la subvention sera accordée très en amont de la chaîne du carburant aux raffineurs et aux importateurs de pétrole brut, et se répercutera jusqu’aux particuliers. Les tarifs qui arriveront jusqu’aux stations auront donc déjà reçu la remise. Toutefois, si votre station semble de pas appliquer de tarifs plus bas dès vendredi, pas de panique, certaines devront en effet écouler leur stock avant de pouvoir vendre l'essence achetée à un tarif remisé. Néanmoins, après le chèque inflation, le relèvement du barème kilométrique puis la ristourne, on peut se demander quand la question des taxes finira, elle, par être posée. 

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES