• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Et l'assurance en cas de prêt du véhicule ?

Publié par le

Lorsque vous prêtez un véhicule à quelqu’un ou lorsque vous empruntez un véhicule à l’un de vos amis, avez-vous une idée de la formule d’assurance voiture qu’il faut posséder pendant que vous conduisez ce véhicule prêté ?

Bien souvent, tout dépend de votre assureur qui peut décider d’autoriser ou non le prêt de votre véhicule assuré chez lui. S’il y consent, le nom de la personne qui pourrait éventuellement utiliser le véhicule doit être mentionné dans le contrat d’assurance.

Si vous avez décidé de prêter votre voiture à quelqu’un, assurez-vous qu’il possède un permis de conduire valable pour le type de véhicule prêté. D’autre part, si vous voulez que votre assurance joue pleinement son rôle, il faut que l’emprunteur utilise le véhicule uniquement dans les limites et conditions prévues au contrat d’assurance. Et, si le conducteur du véhicule prêté se retrouve responsable d’un accident, l’assurance pourra prendre certaines mesures comme la majoration de la franchise.

En règle générale et, quelle que soit la nature du sinistre, la compagnie d'assurance viendra au secours de l’assuré. Toutefois, certaines compagnies d’assurance prévoient des clauses particulières pour le « prêt de véhicule » :

  • sans restriction : pas de majoration de franchise
  • avec majoration : augmentation de la franchise si un sinistre survient
  • autorisation de prêt à un tiers : pour tout conducteur sauf pour les jeunes conducteurs (permis de conduire de moins de 3 ans)
  • interdiction de prêt à un tiers : pour tout conducteur à l’exception des membres proches de la famille
  • interdiction totale de prêt : aucun autre conducteur autorisé, quel qu’il soit

 N’hésitez pas à lire cet article pratique en guise de complément.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES