• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Et si la voiture du futur venait de Chine ?

Publié par le

La start-up chinoise Byton dévoile son concept-car à propulsion électrique

Start-up chinoise, Byton a récemment présenté sa vision de l’automobile du futur. Au programme, un véhicule à la fois intuitif et intelligent pour une livraison attendue dès l’année prochaine et un montant de 45 000 dollars (environ 37 700 euros). Présentation.

D’abord en Chine puis en Europe et aux USA

En prélude au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, illustre événement consacré à l'innovation technologique en électronique grand public, la start-up Byton a dévoilé son concept-car à propulsion électrique.

Présenté comme un véritable « ordinateur sur roues », ce véhicule respectueux de l’environnement possède un écran panoramique, utile pour la navigation mais aussi pour le divertissement et la santé des passagers. Un véhicule électrique aux allures de salon numérique roulant !

Dirigé par d’anciens exécutifs de Tesla, Google, Apple ou BMW, Byton peut compter sur le soutien d’un fonds d’investissements auquel appartient notamment le géant chinois Tencent. La start-up prévoit de commercialiser son véhicule d’ici 2019 en Chine et d’ici 2020 en Europe et aux Etats-Unis.

 

 

Une fonction quasi-autonome dès 2020

Président de Byton, Carsten Breitfeld a annoncé qu’à son lancement, la voiture électrique sera tout simplement le « véhicule le plus avancé du marché ».

Lors de la présentation au CES Las Vegas 2018, l’on a appris que la reconnaissance faciale sera utilisée pour le déverrouillage du véhicule, que la connexion 5G sera disponible ainsi que d’autres fonctions relatives à l’intelligence artificielle.

La start-up Byton a aussi fait savoir que son véhicule disposera d’une autonomie dépassant 500 kilomètres et sa batterie pourra être rechargée en seulement 15-30 minutes.

Enfin, au moment de sa commercialisation, l’automobile électrique sera proposée avec une autonomie dite de « niveau 3 » comportant certaines fonctions sans pilote et, à compter de 2020, l’autonomie pourra être de « niveau 4 » pour un fonctionnement quasi-autonome.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES