• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Etudiants : une étude et une campagne préventive pour la sécurité routière

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43
Trop d’alcool dans les soirées étudiantes et surtout pas assez de prévention ? C’est à ce thème que s’attache la dernière campagne de sensibilisation lancée par les associations Assureurs Prévention et Prévention Routière. « Pas de Sam, pas de caisse » ou comment informer les étudiants des dangers de l’alcool au volant.

Une étude inédite sur la prévention routière et les soirées étudiantes


Le centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Credoc) vient de publier une étude portant sur « l'organisation des soirées étudiantes et la prévention des risques routiers ».

L’enquête menée auprès de 267 associations étudiantes dévoile des résultats surprenants.

Les soirées étudiantes sont pour la plupart considérées comme étant « trop arrosées ». Plus de 99% propose des boissons alcoolisées, bien plus que de raison. Selon les associations, l’alcool est un moteur d’affluence dans ce type de soirée.

Concernant la prévention des risques liés à l’alcool, notamment sur les routes, plus de la moitié des associations organisatrices des soirées ne proposent jamais de prévention.

Face à ce désert préventif, les deux associations préconisent d’aider les asso étudiantes dans la mise en œuvre d’actes de prévention.

C’est parti pour une campagne de sensibilisation !


« Pas de Sam, pas de caisse ». Cela a le mérite d’être clair. Tout le monde connaît désormais Sam, le capitaine de soirée, celui qui ne boit pas et qui ramène ses amis en vie.

Et bien cette nouvelle campagne tend à sensibiliser la population étudiante festive par le biais d’affiches, de kits préventifs, d’éthylotests ou encore de sacs à vomis distribués aux associations étudiantes pour leurs soirées.

Cette campagne investit également le réseau social Facebook, particulièrement fréquenté par les étudiants où les soirées s’organisent.

L’avis d’Assurland : la conduite en état d’ébriété constitue une infraction. Si vous provoquez un accident, votre assureur peut majorer votre contrat d’assurance auto ou même aller jusqu’à sa résiliation (selon la gravité des faits). Prudence donc, surtout en cas de permis probatoire, dans le meilleur des cas vous risqueriez de perdre tous vos points, dans le pire, la vie.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES