Assurance auto

Flotte auto : les ventes de véhicules se maintiennent

Publié par le

Les VUL à destination des professionnels ne souffrent pas de la crise

Avec le reconfinement, le marché auto destiné aux particuliers a subi un sévère contrecoup et les ventes ont baissé de façon spectaculaire par rapport à l'année 2019. Pourtant, le marché des véhicules professionnels et flottes auto semble bien résister, avec un recul des immatriculations de « seulement » 4,8 %. Et si vous pensez acquérir une voiture neuve, pensez à comparer les assurances auto pour réaliser des économies !

Une légère baisse des ventes pour le marché auto professionnel

En dépit du reconfinement, le marché du véhicule d'entreprise a tenu bond durant ce mois de novembre 2020. Au total, on compte 73 320 immatriculations, d'après les chiffres de l'Arval Mobility Observatory. La baisse constatée est donc de 4,8 % par rapport à la même période de l'année 2019, tout en sachant qu'il y a eu un jour ouvré supplémentaire comparé à 2019. Du côté des véhicules utilitaires légers, on constate même une hausse de 0,3 %, tirant vers le haut les ventes de véhicules professionnels. Du côté des véhicules professionnels particuliers, la baisse a été de 7,9 % pour 43 296 immatriculations.

Au total, c'est une baisse de 18 % pour le marché des véhicules professionnels pour la période de janvier à novembre, avec un total de 665 286 mises en circulation. Le marché auto national pour les particuliers accuse quant à lui d'une baisse de 27 %. Dans le détail, les véhicules personnels sont à -19,4 % et les utilitaires légers à -16,5 %.

« Au total, les parts de marché des différentes énergies ressortent sur onze mois, VP et VUL inclus, à 18,7 % pour l'essence, 68,5 % pour le diesel, 3,6 % pour l'électrique, 8,9 % pour les hybrides et 3,9 % pour les hybrides rechargeables. Si l'on prend en compte uniquement le segment des VP, les parts de marché s'établissent à 28,9 % pour l’essence, 51,8 % pour le diesel, 4,5 % pour l'électrique, 14,6 % pour les hybrides et 6,5 % pour les hybrides rechargeables », peut-on lire dans le rapport de l'observatoire.

Le succès des modèles électriques et hybrides rechargeables

Dans le détail, on remarque également que les motorisations « alternatives », « propres » sont toujours dans une bonne dynamique. En effet, les ventes de véhicules électriques ont progressé de 117,8 % sur un an pour un total de 3 194 ventes. Quant aux hybrides rechargeables, leur croissance est de 360 % pour 4 578 immatriculations. Et pour les hybrides classiques, les ventes ont augmenté de 45 % pour 4 149 immatriculations.

« Dans le même temps, la désaffection pour les modèles thermiques continue, mais les deux motorisations ne sont pas logées à la même enseigne, puisque le diesel a affiché un repli de 9,4 % (48 126 VP-VUL), quand l'essence a décroché de 29 % (12 807 VP-VUL) », explique l'Arval Mobility Observatory.

Comment assurer un véhicule professionnel ?

L'assurance auto professionnelle

Il existe deux solutions pour assurer un véhicule professionnel. Premièrement, vous pouvez souscrire une assurance auto professionnelle pour chacun de vos véhicules. Elle s'adresse à tous les professionnels ayant besoin d'assurer un ou plusieurs véhicules. Elle offrira les garanties classiques de l'assurance auto :

  • responsabilité civile auto (assurance au tiers) ;
  • dommages tous accidents ;
  • vol, incendie, bris de glace ;
  • garantie du conducteur ;
  • protection juridique ;
  • assistance ;
  • biens transportés ;
  • ...

L'assurance flotte automobile

Autrement, si vous disposez de plus de 3 véhicules, vous pouvez opter pour une assurance flotte auto, qui vous permettra de regrouper tous vos véhicules d'entreprise sous le même contrat. Cela simplifiera la tâche administrative et permet également de réaliser des économies. Les garanties seront en outre les mêmes que pour l'assurance auto professionnelle.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES