Focus sur l'assurance auto et la protection juridique

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Focus sur l'assurance auto et la protection juridique

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Focus sur l'assurance auto et la protection juridique

|
Consultations : 1113
Commentaires : 0
Bénéficiez des conseils d'un professionnel avec la garantie protection juridique

Bien qu’optionnelle, la  protection juridique intéresse de plus en plus les conducteurs. Incluse ou non dans le contrat d’assurance auto, cette garantie constitue un volet particulièrement sécurisant en cas de litige automobile. Suite à un accident ou un différend avec le garagiste, l’assurance protection juridique vous offrira les conseils juridiques nécessaires en cas de procès.

Pourquoi souscrire une assurance protection juridique ?

En souscrivant une assurance protection juridique, le conducteur s’offre tout simplement un appui professionnel en cas de procès. Il peut s’agir d’un procès de défense tout comme d’une procédure d’attaque.

A titre d’exemple, si l’assuré estime avoir été lésé par son garagiste, il peut entraîner l’affaire en justice pour demander un dédommagement. Dans ce cas, il pourra bénéficier d’une assistance de la part de son assureur. Par ailleurs, si un tiers vous attaque, l’assuré pourra également faire jouer cette couverture pour être assisté durant la procédure.

Les démarches en cas de saisie de la justice

Si l’assuré souhaite demander réparation d’un dommage ou doit se défendre en justice, il doit contacteur sa compagnie d’assurance pour demander l’accord de celle-ci. La plupart des assureurs respectent en effet un seuil d’intervention, au-delà duquel il est en droit de refuser la prise en charge. Si l’assistance juridique est accordée, l’assureur prend en charge l’ensemble des frais engagés dans la procédure, en fonction des plafonds mis en place.

Quoi qu’il en soit, l’assuré est libre de choisir son avocat, dont les honoraires sont à convenir d’un commun accord. A noter que toute indemnisation d’un tiers n’est pas couverte par l’assureur.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS