• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Ford veut démocratiser la voiture autonome

Publié par le

Le Consumer Elecronics Show 2015, qui s’est déroulé à Las Vegas, était l’occasion pour le constructeur Ford de révéler sa voiture autonome et d’exprimer son désir de rendre cette technologie accessible à tous.

Les voitures autonomes à l’honneur au CES

Il n’y a pas que Ford qui a mis en lumière la dernière génération de voiture, Audi a aussi présenté une variante de la voiture autonome. Le modèle d’Audi est doté du concept Prologue une préfiguration de l’Audi A9 e-tron ; tandis que BMW a présenté i3 une voiture qui se gare à l’aide d’une montre connectée.

Mais Ford figure sans doute parmi les constructeurs qui se sont le plus démarqué lors de cette dernière édition.

Il a d’ailleurs été le dernier à prendre la parole au sujet des véhicules autonomes. Mark Fields, Président de Ford a indiqué dans un communiqué que la priorité du groupe était de produire une voiture 100 % autonome qui serait accessible à tous et ce sera une Ford T autonome dotée de la même technologie que la Ford Mondeo Hybrid. L’Université du Michigan et l’assureur State Farm a d’ailleurs déjà annoncé la fabrication des premiers prototypes qui seront peaufinés dès 2025.

Assurance et voitures autonomes

L’assureur Axa donne son point de vue sur le sujet et affirme dans un communiqué rapporté par le site News Assurances Pro, « les voitures sans chauffeurs font partie des sujets sur lequel nous échangeons avec les constructeurs automobiles ». Mais en ce qui concerne le type de produit à offrir et les conditions qui régiront les contrats, l’assureur reste discret, c’est également le cas d’Allianz France qui a indiqué que leur projet sur les voitures autonomes sont encore au stade embryonnaire.

Dans tous les cas, les assureurs devront revoir leur contrat puisque la responsabilité des constructeurs augmentera tandis que celles des conducteurs sera réduite puisque les voitures autonomes seront censées être plus sécuritaires. C’est pour cela que le centre d’étude américain Rand a publié dans son rapport « Autonomous Vehicle Technology : A Guide for Policymakers : « les questions d’assurance pourraient devenir plus compliquées ».

Il ne serait donc pas étonnant que les polices d’assurance viraient vers une déresponsabilisation. En bref, le chemin est encore long pour les assureurs même si les véhicules autonomes ne devraient pas tarder à sillonner les routes de France.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES