• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Fraude à l'assurance automobile : quels sont les risques ?

Publié par le

Faire une fausse déclaration de sinistre est sanctionnée par l’assureur. Un mensonge intentionnel de votre part peut donc vous faire perdre le bénéfice de votre assurance voiture. Tour d’horizon.   

Qu’est-ce que la fraude à l’assurance auto ?

La fraude à l’assurance voiture est assimilée au délit d’escroquerie, quelle qu'en soit sa forme.

Si vous commettez une fraude, vous êtes passible d’une peine d’emprisonnement et d'une amende.

Il y a deux façons principales de se rendre coupable d’une fraude à l’assurance automobile :

  • Lors de la souscription du contrat : quand vous remplissez le questionnaire, vous êtes en faute si vous ne fournissez pas les renseignements exacts sur votre passé de conducteur. Dans ce cas, vous vous exposez à l'augmentation de votre prime, au refus de toute prise en charge ainsi qu’à la résiliation du contrat sans préavis.
  • La déclaration d’un faux sinistre (fausse déclaration d’accident, de vol ou d’incendie) : ce type de fraude est une escroquerie reconnue comme une infraction pénale. 

Être victime d’une fraude à l’assurance auto

Les victimes d’une escroquerie à l’assurance auto sont de plus en plus nombreuses et le pire, c’est qu’elles ne savent pas comment réagir face au délit. Les cas d’escroquerie les plus fréquents sont :

  • Un automobiliste vous dépasse et freine brutalement pour que vous lui rentriez dedans ;
  • Un conducteur vous suit et fait exprès de causer un accident en impliquant plusieurs véhicules ;
  • Un automobiliste responsable d’un accident mineur peut causer des dommages supplémentaires à son véhicule afin de les faire passer pour des dommages causés par votre faute au moment de l’accident alors que vous étiez loin du lieu de l’accident. 
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES