• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Google a décroché le permis

Publié par le , Mis à jour le 29/09/2014 à 15:45

Trois grandes entreprises ont récemment postulé pour bénéficier du permis de conduire pour utiliser des véhicules autonomes dans l’Etat de Californie. Google, Audi et Mercedes-Benz ont été les premiers constructeurs à postuler pour avoir ces permis et leur demande a été favorablement accueillie par les pouvoirs publics. Explications.

25 SUV Lexus autorisées à circuler librement

Audi est le premier constructeur  à avoir posé sa candidature pour disposer du « permis de conduire autonome » qui sert donc pour les voitures autopilotées.

Après cette demande, Google et Mercedes-Benz se sont empressés de postuler à leur tour, dans le but de pouvoir débuter dans les plus brefs délais les essais sur route avec les voitures autonomes qu’ils fabriquent.

D’après le Guardian, Google a reçu cette semaine 25 permis parmi les 29 que la Californie a distribués. Il s’agit d’autorisations de circulation pour 25 Lexus SUV.

Une demande coûteuse

A côté d’Audi, de Google et de Mercedes-Benz qui ont obtenu des permis pour que leurs voitures autonomes puissent circuler librement sur les voies publiques, d’autres équipementiers et d’autres constructeurs ont également postulé auprès des autorités.

Or, il faut savoir que ce type de demandes est très coûteux puisqu’il faut donner une caution de 5 millions de dollars pour chaque véhicule autonome qui circule. Il faut également remplir une autre condition : le conducteur doit pouvoir reprendre le contrôle de la voiture à tout instant.

Notez que la Californie accueille de nombreux essais de circulation de voitures autopilotées depuis des années. Toutefois, la nouvelle législation exige que les usagers de tels véhicules disposent d’un permis autonome. C’est donc grâce à ce permet qu’ils peuvent légitimement rouler sur les routes californiennes.

En attendant d’être conduit par votre voiture où bon vous semble, n’oubliez pas de souscrire une assurance auto. Il s’agit d’une obligation légale qu’il faut veiller à respecter et il y a d’ailleurs fort à parier qu’elle existera toujours même avec l’avènement des voitures autonomes.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES