• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Handicap : les surprimes en assurance auto interdites

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43

Handicap et conduite ne sont pas forcément incompatibles. Mais c’est à vous, si vous êtes en situation de handicap, de vérifier si vous êtes apte à la conduite. Pour cela, vous devez passer un examen médical obligatoire. Si vous êtes « apte », en voiture Simone ! Mais n’oubliez pas votre assurance auto. Explications.

En effet, si vous êtes en situation d’handicap, et que vous avez l’intention de conduire, vous devrez obtenir la validation d’une commission médicale. Pour cela, vous devrez faire un contrôle médical qui déterminera votre aptitude ou non à la conduite.

Spécifiez votre handicap à l’assureur

Si vous êtes apte à la conduite, vous devrez, comme n’importe quel autre conducteur, souscrire une assurance auto. Sans quoi vous ne pouvez pas rouler. Vous devez préciser à votre compagnie d’assurance votre handicap. D’abord pour qu’elle puisse adapter ses garanties en fonction de vos besoins. Et ensuite pour que vous soyez pris en charge en toute sécurité.

Des primes d’assurance voiture souvent plus chères

Si vous avez un handicap physique, vous aurez certainement besoin de faire des aménagements au sein de votre auto. Ce qui donne forcément de la valeur à votre véhicule…et votre prime d’assurance voiture peut du coup être plus chère, à cause du risque de vol ou d’accident.

L’avis d’Assurland : les primes de certaines compagnies d’assurance sont plus chères que d’autres si vous êtes en situation de handicap. Bien entendu, pratiquer des surprimes est interdit, mais cela est, malheureusement, souvent le cas quand il s’agit d’aménager une voiture. Renseignez-vous bien auprès de l’assureur avant de signer un devis d’assurance auto.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES