• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

IDTGV : L'arme anti-covoiturage de la SNCF

Publié par le , Mis à jour le 01/10/2015 à 11:13

Alors que le covoiturage continue à faire de plus en plus d’adeptes, la SNCF est bien décidée à ne plus se laisser doubler. Pour reconquérir des parts de marché, l’entreprise vient tout juste de dévoiler une carte d’abonnement IDTGV permettant un accès illimité au réseau pour seulement 59,99 euros par mois.

Séduire les adeptes du covoiturage

Depuis quelques années, le covoiturage rencontre un véritable succès en France. En effet, selon les derniers chiffres du site BlaBlaCar, il n’y aurait pas moins d’un million d’utilisateurs par mois connectés à cette célèbre plateforme de mise en relation destinée au covoiturage. Un chiffre qui ne cesse de s’accroître au fil du temps. Un phénomène qui n’est pas du coup de tout le monde. En effet, la SNCF voit dans le covoiturage un concurrent sérieux qui est en train de lui grignoter des parts de marché.

Pour freiner cet engouement, la société de transport a décidé de lancer une carte d’abonnement IDTGV à 59,99 euros par mois. Pour obtenir ce nouvel abonnement, les utlisateurs du réseau SNCF devront tout de même s’engager sur douze mois. Cet engagement leur permettra de bénéficier d’un accès illimité, à tout moment, à un réseau composé d’une quarantaine de destinations, principalement situées dans le Sud et l’ouest de la France. 10 000 cartes ont été mises en vente ce mercredi sur le site de IDTGVMax.com et il n’en reste plus une en stock !

IDTGV célèbre son dixième anniversaire

Le succès de cette nouvelle offre commerciale va permettre d’assurer 720 000 euros de revenus par ans à IDTGV. Un joli cadeau d’anniversaire que la SNCF décrit comme «une alternative très abordable et rapide au covoiturage». Il y a dix ans, la SNCF souhaitait faire revenir les adeptes des voyages  en avion vers le train. Pari tenu selon Rachel Picard, directrice de Voyages SNCF qui estime que «18 % des passagers d’IDTGV auraient voyagé avec un autre mode de transport sans cette offre». Ainsi depuis 2005, le nombre de passagers a été multiplié par huit, passant d’un demi-million au départ à près de 4 millions en 2014.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES