• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Jeune conducteur : comment s'assurer à moindre coût ?

Publié par le

Après l’obtention du permis de conduire, certains jeunes hésitent encore à acheter leur premier véhicule, soit parce qu’ils n’ont pas suffisamment d’argent, soit parce qu’ils peinent à trouver la bonne assurance auto à la fois accessible et adaptée. Heureusement, il existe quelques trucs et astuces pour bien s’assurer.

S’inscrire en tant que conducteur secondaire : qu’est-ce que cela implique ?

Avec la surprime appliquée aux jeunes conducteurs, certains parents préfèrent laisser leur voiture à leurs enfants pour éviter qu’ils ne se ruinent au moment de souscrire une assurance voiture.

Cette solution est tout à fait légale, à condition toutefois que l’assuré déclare à son assureur l’existence d’un autre conducteur ou d’un conducteur secondaire.

En outre, les parents doivent être les conducteurs principaux, c’est-à-dire que ce sont eux qui doivent conduire régulièrement la voiture. A défaut, ils se rendraient coupables de fausse déclaration. Par conséquent, l’enfant ne doit conduire le véhicule qu’occasionnellement et ne doit en aucun cas le conduire de façon exclusive ou régulière.

Le tarif

La définition du conducteur secondaire varie d’un assureur à l’autre. Il est donc indispensable de demander de plus amples informations auprès de son assureur.

Chez certains assureurs, cela entraîne d’ailleurs une majoration de la prime d’assurance auto lorsque les parents décident d’inscrire leur enfant comme conducteur secondaire, du fait de son « inexpérience routière ».

Quoi qu’il en soit, même si l’assureur auprès duquel les parents ont souscrit leur assurance auto prévoit une hausse de leur prime d’assurance, le tarif ne sera jamais aussi élevé que si leur enfant souscrivait une assurance auto jeune conducteur. Être couvert par l’assurance de ses parents permet donc d’être bien couvert et à peu de frais.

Quelle différence entre conducteur secondaire et conducteur occasionnel ?

Il faut comprendre qu’un conducteur secondaire est différent d’un conducteur occasionnel. En pratique, le nom du conducteur secondaire doit effectivement figurer sur le contrat d’assurance auto, ce qui n’est pas le cas pour le conducteur occasionnel.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES