L'assurance auto, de moins en moins rentable ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > L'assurance auto, de moins en moins rentable ?

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

L'assurance auto, de moins en moins rentable ?

|
Consultations : 1034
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Face à l’ouverture de la concurrence, appuyée notamment par la loi Hamon, le secteur de l’assurance automobile rencontre quelques difficultés de résultats, alors que le secteur global reste en bonne santé financière.

Assurance auto : le secteur en berne

Alors que les assureurs auto tentent de braver la concurrence en se battant sur des tarifs compétitifs, le cout des indemnisations est lui, à la hausse. Résultat le secteur de l’assurance voiture accuse des pertes en hausse, affichant des couts supérieurs de 6 % aux cotisations perçues. Le ratio combiné (coûts / cotisations) s’établit à 106 en 2015, alors qu’il était de 104 en 2014.

Une dégradation due en grande partie à la hausse des couts des dommages matériels et à l’augmentation des dommages corporels. Une situation qui ne s’est pas redressée comme l’avaient pourtant  annoncé les assureurs en raison de la guerre tarifaire qu’ils appliquent, liée à la loi Hamon. Car en général pour redresser un secteur en baisse, les tarifs augmentent. Pas pour l’assurance voiture.  

Mais un secteur global en bonne santé

Pour l’assurance automobile, l’effet loi Hamon y est pour beaucoup dans ces pertes. Mais les résultats globaux du secteur assurantiel restent bons. Ainsi, le chiffre d'affaires de l'assurance française a augmenté de 3,9 %, à 208 milliards d'euros.

Le secteur de l'assurance voiture est à la baisse Dans ces résultats, les ¾ sont liés aux assurances de personnes, soit une hausse de 4,7 %, à 156 milliards d'euros.

En matière d’assurance vie, les dépôts surpassent les retraits de 24,6 milliards d'euros (une hausse de 2 milliards d’euros par rapport à 2014). Les placements sécurisés sur les fonds en euros ont stagné en 2015 tandis que les placements sur des supports moins sécurisés (comme les unités de compte) sont quant à eux à la hausse (+35 %, à 27 milliards d’euros).

Du côté de l’assurance habitation, le ratio combiné passe à 96 % (contre 99 % en 2014). Un meilleur résultat lié aux catastrophes naturelles moins couteuses.

Actualité précédente

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS