• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

L'autopartage très prisé aux Etats-Unis

Publié par le

Alors qu’ils commencent à apprécier les transports en commun, les Américains ont également pris l’habitude de partager plus fréquemment leur véhicule, ce qui, par ricochet, pourrait « empêcher » la vente d'1,2 million de voitures neuves d’ici 2020 selon une étude publiée en février dernier par Alixpartners. Coup de projecteur sur l’autopartage à l’américaine.

Recul de 1,2 million des ventes de voitures neuves d’ici 6 ans

Menée sur un panel de 2 000 conducteurs âgés de plus de 18 ans et résidant dans l’une des dix métropoles américaines où l’on constate le plus grand recours à l’autopartage, l’étude révèle que chaque voiture partagée va donner lieu à la baisse du nombre des véhicules neufs vendus avec 32 voitures vendues en moins pour une voiture partagée.

Le communiqué d’Alixpartners, cabinet de conseil basé à Détroit, explique les faits en ces termes : « le chiffre est intéressant en ce qu'il double les chiffres dont nous disposions jusqu'à maintenant et qui s'appuyaient sur des moyennes nationales ».  En effet, la pratique de l’autopartage a déjà eu un impact sur près de 500 000 ventes de véhicules et, dans les six prochaines années, cela concernera 1,2 million de voitures neuves non vendues.

Pour Mark Wakefield, manager d'AlixPartners, l’autopartage ne doit pas être sous-estimé car il pourrait avoir un impact assez « explosif » sur le marché de l’automobile si cette pratique venait à s’étendre à l’ensemble des Etats-Unis.

Autopartage : pourquoi ?

D’après les études menées, les Américains ont recours à l’autopartage en raison de sa facilité d’utilisation ainsi que de son caractère à la fois pratique et économique.

En revanche, ils se soucient moins de son impact environnemental, qui figure même à la dernière liste des cinq motivations proposées.

En outre, plus de la moitié des sondés affirment avoir évité l’achat d’un véhicule grâce à l’autopartage et l’autre moitié dit vouloir l’éviter.

D’après ces études, ce sont surtout les jeunes et les ménages avec enfants qui sont concernés par ce souhait d’éviter l’achat d’un véhicule personnel.

Si vous comptez opter pour l’autopartage, sachez que cette pratique impose de posséder une assurance voiture adaptée. A défaut, vous vous exposez à de réelles déconvenues en cas de sinistre.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES