• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

L'Autorité de la Concurrence met son nez dans l'univers de la réparation automobile

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43
Les augmentations excessives des pièces détachées et des réparations automobiles ont poussé l’Autorité de la concurrence à enquêter sur ce marché. Avec une augmentation de 35% pour les réparations et 30% pour les pièces détachées, soit 2 fois et demie l’inflation sur 10 ans, il est temps de remettre de l’ordre dans un secteur qui manque peut-être de concurrence.

Auto : comment expliquer ces hausses ?


Et le sujet semble plutôt intéresser les français, puisque les consommateurs sont les premières victimes de ces augmentations. Les réparations représentent en effet 1/3 des dépenses auto des français.
 
A priori, la hausse du coût de la main d’œuvre et des matières premières y serait en partie pour quelque chose. Mais ces augmentations naturelles, qui s’expliquent par l’augmentation du coût de la vie n’expliquent pas à elles seules une augmentation aussi violente. L’Autorité de la concurrence évoque également un certain manque de concurrence dans ce secteur d’activité.

Et bien sûr ces augmentations se paient soit directement soit via les cotisations d’assurance auto.

L’autorité de la concurrence va mener l’enquête…


Cela ne peut plus durer ! C’est pourquoi l’Autorité de la Concurrence va mener l’enquête. Et en première ligne tenter une ouverture à la concurrence. « L'Autorité se réserve la possibilité de faire des recommandations destinées à améliorer le fonctionnement concurrentiel » du marché de l’entretien et des réparations.

De plus, l’organisme va s’intéresser au e-commerce afin d’en extraire les écarts de tarifs entre e-commerce et magasins. Il remettra son rapport en mars 2012.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES