• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

L'e-diesel : un carburant alternatif fabriqué à partir d'air et d'eau

Publié par le , Mis à jour le 09/11/2015 à 11:34

Et si Audi venait de créer le carburant du futur ? C’est en tout cas ce que laisse suggérer  la marque automobile allemande qui a lancé en avril 2015 la production de l’e-diesel. Il s’agit d’un gazole de synthèse nouvelle génération conçu à l’aide de CO2 et d’électricité qui pourrait bien prochainement révolutionner le marché de l’auto. Nous avons enquêté !

Comment est fabriqué l'e-diesel

Développé dans un laboratoire de recherche en Allemagne, à Dresde, et en collaboration avec Sunfire, quatre étapes de fabrication ont été nécessaires pour aboutir au résultat que l’on connait aujourd’hui.

Pour y parvenir, ils ont séparé la vapeur en diogène (O2) et en dihydrogène (H2) à très haute température via une électrolyse. L’hydrogène est alors entré en contact avec le dioxygène ce qui a permis de créer un liquide à vocation énergétique connu sous le nom de Blue crude. Et, en raffinant ce dernier, ils ont obtenu le fameux e-diesel. Un carburant qui vient aujourd’hui rejoindre la gamme des carburants alternatifs de synthèse : e-gaz, e-ethanol et e-gazoline sur lesquels le constructeur travaille.

E-diesel : un carburant écologique d’avenir

Si grâce à ses propriétés chimique, ce gazole d’un nouveau genre peut facilement être incorporé à du diesel focile et ce, peu importe le ratio, la véritable innovation reste la manière dont il a été fabriqué.

Conçu à l’aide de CO2, d’eau et d’électricité verte, il s’agit pour la Ministre allemande de l’Education et de la Recherche d’une avancée fondamentale dans leurs recherches du développement durable. Et d’ajouter « si nous parvenons à étendre l’utilisation du CO2 en tant que matière première, nous contribuerons à la protection du climat et à l’utilisation efficiente des ressources, et nous mettrons en place les fondamentaux de l’énergie verte ».

Un carburant vert qui pourrait donc aboutir à terme à une mobilité à très longue distance sans impact sur notre environnement car moins polluant. Et, qui permettrait, en prime, de récompenser financièrement les conducteurs qui achètent ou décident de louer un véhicule écologique émettant une moindre quantité de CO2 par kilomètre. Ils pourraient alors bénéficier d’un bonus écologique. La révolution est en marche !

 

 

 

 

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES