Assurance auto

L'État veut des bornes de recharge rapide sur toutes les autoroutes d'ici 2023

Publié par Théophile Robert le 15/02/2021 à 15:43 , Mis à jour le 30/11/2021 à 10:00

Le 14 février 2021, un décret a été passé pour obliger les concessionnaires d'autoroute à installer des bornes de recharge rapide pour voiture électrique sur l'ensemble du réseau autoroutier national. L'État a promis une enveloppe de 100 millions d'euros pour permettre aux sociétés responsables de l'installation de ces bornes de mener à bien leur tâche d'ici 2023. 440 aires devraient donc bientôt être équipées.

Équiper les 440 aires de service des autoroutes et voies rapides en bornes de recharge d'ici 2023

« Toutes les aires de service du réseau autoroutier concédé seront équipées de stations de recharge pour véhicules électriques d'ici au 1er janvier 2023 », a affirmé Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports. L'objectif du gouvernement est clair : stimuler toujours plus la voiture électrique en équipant les 440 aires de services des autoroutes et voies rapides du réseau français de bornes de recharge rapide. Sur Twitter, le ministre délégué a affiché une carte de France affichant toutes les aires de service et promettant leur équipement futur en bornes de « RECHARGE TRÈS RAPIDE ».

Pour atteindre cet objectif, pour le moins plus réaliste que celui des 100 000 bornes de recharge, le gouvernement va allouer une enveloppe de 100 millions d'euros aux concessionnaires d'autoroute (hors installation, une borne de recharge rapide coûte entre 50 000 et 100 000 euros). Ces entreprises ont donc jusqu'au 1er janvier 2023 pour déployer ces bornes. Le taux de subvention pour ces installations sera de 10 % à 40 %, le maximum étant attribué aux plus petites aires jugées moins rentables. En outre, une prime de 10 % sera délivrée aux 150 premiers dossiers. « Les stations seront financées en moyenne à 30 %, ce taux pouvant être porté à 40 % dans certaines situations spécifiques », a précisé Jean-Baptiste Djebbari. Les dossiers peuvent être déposés dès à présent et jusqu'au 30 juin 2022.

Améliorer le maillage en bornes de recharge rapide pour la voiture électrique

Chaque station devra compter au minimum quatre points de recharge rapide « avec un cœur de cible reposant sur les installations permettant une recharge en moins de 20 minutes (borne de 150 kW) » pour pouvoir bénéficier des subventions promises. « Cette aide est cumulable avec la prise en charge à 75 % des coûts de raccordement au réseau, mise en place par la loi d'Orientation des Mobilités », a également ajouté Jean-Baptiste Djebbari.

Avec un tel plan, la France devrait pouvoir rattraper son retard en termes de voiture électrique et de maillage en bornes de recharge par rapport à ses concurrents européens, mieux équipés. Cela devrait permettre aux propriétaires de voitures électriques de parcourir de plus grandes distances et, corrélativement, d'encourager les Français à s'équiper en modèles électriques. En effet, si les ventes d'électriques progressent de manière fulgurante grâce aux différentes aides mises en place par l'État, de nombreux Français restent freinés par leur manque d'autonomie et les limites du maillage actuel en bornes de recharge.

La voiture électrique, un enjeu européen pour les décennies à venir

Pour l'Europe, la voiture électrique est un des enjeux majeur de la mobilité de demain. Pour réaliser ses objectifs en termes de réduction d'émissions de gaz à effet de serre, l'Union Européenne envisage d'interdire la vente de véhicules à moteurs thermiques dans tout son territoire d'ici 2035. « En 2035, dans 15 ans, 100 % des véhicules qui seront commercialisés devront être électriques. Ça veut dire que vous ne pourrez plus acheter une voiture diesel ou essence en 2035 dans toute l'Europe », avait annoncé le député européen (LREM) Pascal Canfin au mois de décembre dernier.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES