Assurance auto

L'exécutif renonce aux péages urbains et aux vignettes poids lourds

Publié par le

Auto : le gouvernement renonce aux péages urbains

La ministre des Transports présente ce lundi 26 novembre son projet de Loi d'orientation des mobilités (LOM). D’après les informations du journal Le Monde, le gouvernement va renoncer à la création de péages urbains et de vignettes poids lourds.

Le projet LOM présenté ce 26 novembre

Le projet de Loi d'orientation des mobilités (LOM) présenté aujourd’hui. Alors que la colère des gilets jaunes s’intensifie, une annonce de taille devrait être faite aujourd’hui selon Le Monde. La ministre des Transports Elisabeth Borne présente ce lundi 26 novembre son projet de Loi d'orientation des mobilités (LOM). Un projet de loi qui a pour objectif de faciliter le transport au quotidien et de rendre les déplacements moins polluants. Parmi les différentes mesures prévues dans la LOM : axe sur les cartes grises, suppression des barrières de péages, ou encore création de péages urbains. Enfin, c’est ce qui avait été annoncées depuis plusieurs semaines. Car selon le journal Le Monde, l’exécutif va renoncer aux péages urbains et aux vignettes poids lourds.

Contestation des élus et automobilistes

Il y a un moi le site Contexte expliquait que le gouvernement prévoyait de faciliter leur installation dans les villes de plus de 100 000 habitants. Soumise pour consultation au Conseil d'Etat cette idée n’ira donc pas plus loin qu’à l’état de projet. C’est-à-dire que cette mesure ne satisfaisait personne. Les élus avaient exprimé leur mécontentement et annoncé qu’ils refuseraient de les mettre en place. Cette contestation on la retrouvait également chez les automobilistes, et notamment les gilets jaunes. Ces derniers demandaient d’ailleurs que cette mesure ne soit pas appliquée.

Le péage urbain n’est pas le seul point sur lequel le gouvernement recule. Toujours d’après Le Monde la vignette poids lourds est ajournée. Ce qui ne sera toutefois pas le cas de la mesure offrant aux grandes villes la possibilité d'instaurer des zones à faibles émissions, interdites aux véhicules les plus polluants.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES