Assurance auto

La hausse des tarifs d'assurance auto va-t-elle se poursuivre en 2021 ?

Publié par le , Mis à jour le 03/11/2020 à 10:24
1654 vues 3 réactions Note

Les cotisations d’assurance auto connaissent une forte hausse ces dernières années. C’est ce qu’on peut retenir de plusieurs études et enquêtes publiées récemment. Il n’est aujourd’hui pas rare que la facture dépasse les 500 euros par an hors taxe pour les assurés tous-risques.

Cette tendance se poursuivra-t-elle en 2021 ? Selon certaines études, une hausse de 1,5% à 2% en moyenne pourrait être attendue sur les cotisations. Mais selon le comparateur d'assurances en ligne Assurland.com, une stabilité des prix devrait être de mise en raison de la baisse de la sinistralité en auto. Pour faire des économies, il peut être judicieux de comparer les offres en ligne, afin de dénicher les contrats dont les primes n’augmentent pas.

Le renchérissement des primes est continu depuis plusieurs années

L’augmentation prévue des tarifs pour l’année prochaine suit en réalité une dynamique installée depuis quelques années. En cinq ans, le coût moyen d’une assurance auto (tous contrats confondus) a connu une augmentation de 12%. Il s’établit aujourd’hui à 632 euros en moyenne, contre environ 550 euros en 2015.

Le total des cotisations d’assurance auto collectées par les assureurs ont donc elles aussi augmenté sur la période. Selon un rapport de la Fédération française de l’assurance (FFA) publié récemment, cette hausse a été de 2,9% entre 2018 et 2019, c’est-à-dire de 400 millions d’euros (le total des cotisations est en effet passé de 17,6 milliards à 18 milliards d’euros).

Si le total des cotisations augmente aussi significativement, c’est que les majorations de primes n’épargnent aucun contrat. Depuis 2015, le renchérissement a été de 4 euros pour les contrats en responsabilité civile (au tiers), de 7 euros pour les assurances au tiers avec garantie vol, incendie et bris de glace, et de 17 euros pour les assurances tous-risques (pour atteindre 503 euros en moyenne).

Un parc automobile français de plus en plus récent et cher à assurer

Comment expliquer ces flambées qui pèsent sur les budgets auto, en particulier cette année ? Dans nos prévisions récentes sur le coût des assurances en 2021, nous mettions notamment en avant la montée des coûts dans le secteur automobile à mettre sur le compte du Covid-19 et des restrictions de déplacements. Ces mesures ont en effet renchéri (d’environ 6% en 2020) le coût des pièces détachées et de la main d’œuvre qui s’est faite plus rare.

En suivant cette même perspective, on remarque un accroissement du coût moyen des sinistres de 20 à 45% depuis 2015. Entre 2018 et 2019, le coût de la responsabilité civile matérielle a augmenté de 3% (1 530 euros en moyenne), le coût des incidents de bris de glace de 6,9% (510 euros), tandis que la charge du sinistre « vol de voiture » a grimpé de 3,4% (un vol de véhicule coûte désormais en moyenne 3 470 euros aux assureurs).

Le boom de l’électrique et des hybrides

L’augmentation des cotisations en assurance auto suit ainsi logiquement celle du coût de la sinistralité pour les assureurs. Et cette tendance devrait se perpétuer, puisque les voitures des Français sont de plus en plus onéreuses. Avec les incitations et subventions publiques, de nombreux automobilistes peuvent faire l’acquisition de voitures électriques ou hybrides neuves.

En juin, les immatriculations des véhicules électriques et hybrides rechargeables ont enregistré une augmentation record de 231 % par rapport à juin 2019, et ce malgré la crise. A la mi-2020, les ventes de ces voitures avaient déjà dépassé l’ensemble des immatriculations enregistrées en 2019. Or, sur ces nouveaux véhicules, les pièces détachées, l’électronique et la main d’œuvre coûtent aussi plus cher.

Pour faire des économies, n'hésitez pas à comparer

Dans le nouveau parc automobile français qui se dessine, on trouve donc des voitures plus chères à l’achat, plus chères à réparer, et donc plus chères à assurer, ce qui laisse à penser que le boom des primes d’assurance auto ne s’arrêtera pas demain.

Selon le cabinet Facts & Figures, spécialisé sur le secteur de l’assurance et de la protection sociale en Europe, les automobilistes doivent ainsi s’attendre à une hausse moyenne de 1,5% à 2% de leur cotisation annuelle. Mais la sinistralité a baissé en 2020 avec le premier confinement. Les assureurs auto ont économisé 2 milliards d'euros pendant la période. Assurland.com prédit donc une stagnation des prix l'an prochain. Dans ce contexte, il peut toujours être intéressant de sonder le marché grâce à notre comparateur, pour vérifier si vous ne pouvez pas obtenir les mêmes garanties d’assurance pour un tarif moins élevé.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
3 RÉACTIONS
jagniak 06/03/2021 à 11:24
je viens de recevoir mon avis d'échéance de Direct Assurance. ma prime en tous risques augmente de 17,50%. je trouve, à tord ou à raison, que c'est beaucoup.
Dollinger 03/11/2020 à 09:25

Suite a ma dernière facture d assurance chez axa .La compagnie me demande 93€ pour attentats. Ai je le droit de refuser de payer cette Somme? Merci d avance de votre réponse

Assurland.com, le comparateur d'assurances
Assurland.com 06/11/2020 - 09:46

Bonjour,

Vous devez payer cette taxe. Cependant, le montant communiqué semble élevé . Vous pouvez demande des explications auprès de votre assureur.

Cordialement,

L'équipe d'Assurland

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES