La loi Macron s'intéresse au permis de conduire

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > La loi Macron s'intéresse au permis de conduire

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

La loi Macron s'intéresse au permis de conduire

|
Consultations : 1794
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Le projet de loi pour la croissance et l'activité, également dénommé « projet de loi Macron », s’intéresse aux sujets les plus divers, y compris le permis de conduire. Examiné depuis le lundi 12 janvier 2015 en commission, le texte renferme plusieurs amendements qui concernent le précieux sésame. Coup de projecteur.

Les 3 objectifs de la réforme

Alors qu’il fait l’objet d’un examen et de débats plutôt animés en commission spéciale, le projet de la loi Macron ne concerne pas uniquement les professions réglementées.

En effet, le texte législatif s’intéresse aussi au permis de conduire.
Plus précisément, cette réforme veut remplir un triple objectif : une meilleure formation à la conduite, un tarif plus accessible ainsi qu’une plus grande réussite à l’examen finale.

Une réforme pour économiser

Loi Macron : quelles pistes pour le permis de conduire ?Pour remplir ces objectifs, il est d’abord question d’externaliser l’examen théorique en permettant aux lycéens qui le souhaitent de le préparer et de le passer dans leur établissement mais en dehors du temps scolaire. Cette externalisation permettra d’alléger la charge qui pèse sur les inspecteurs. Ainsi, ils pourront davantage se consacrer à l'épreuve pratique. Par ricochet, cela devrait réduire l’attente après validation du code et le coût car il ne sera plus nécessaire de payer des cours de conduire afin de préserver son niveau.

En outre, la conduite supervisée pourra être accessible à tout candidat qui aura achevé la formation initiale en attendant de passer l’épreuve pratique. Pour l’heure, seul le candidat qui a échoué à l’épreuve pratique pouvait conduire en compagnie d’une personne possédant le permis depuis au moins 5 ans.

A noter enfin que les auto-écoles devront publiées une fois par an leur taux de réussite selon le nombre d’heures de formation dispensées.

Une fois en possession du permis de conduire, il ne faut pas oublier de souscrire une assurance auto. Il s’agit effectivement d’une obligation légale à respecter. Pour vous aider, n’hésitez pas à comparer.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS